Stüssy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stüssy, Inc.
Création Début des années 1985 à Laguna Beach, Californie, États-Unis
Fondateurs Shawn Stussy
Personnages clés Demna Gvasalia
Forme juridique Société à capitaux privés
Siège social Irvine
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Famille Sinatra
Activité Industrie textile
Produits Vêtements et accessoires
Site web www.stussy.com

Stüssy est une marque américaine de vêtements, d'accessoires de mode et de chaussures fondé par Shawn Stussy au début des années 1980. L'entreprise a bénéficié de la tendance surfwear de ces vingt dernières années aux côtés de marques comme Billabong ou Rip Curl, mais a surtout été adopté par la scène streetwear et hip-hop[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le fondateur de la marque, Shawn Stussy (né en 1954), est un fabricant californien de planche de surf[2],[3],[4]. Le logo de la marque tient ses origines des années 1980, durant lesquelles Shawn Stussy signait ses planches en gribouillant son nom de famille avec un large marqueur[5]. Il commença dès lors à utiliser ce logo sur des t-shirts, des shorts et des casquettes qu'il vendait depuis sa voiture sur Laguna Beach en Californie[6],[7]. Cette signature serait dérivée de celle de son oncle, Jan Stussy[8].

En 1984, Shawn Stussy et son ami Frank Sinatra Jr. (sans relation avec le chanteur)[9] s'associent pour vendre les vêtements[10]. La compagnie s'étend alors jusqu'en Europe dès 1988 et ouvre plus tard un magasin dans SoHo à New York. Durant les années 1990, la marque ouvre peu à peu des magasins[5]. Les revenus sont croissants, passant de 17 millions de dollars en 1991[7] à 20 millions en 1992[11]. En 1992, la marque est disponible dans tous les grands centres urbains américains via un réseau de revendeurs spécialisés. Dans le reste du monde, la marque se trouve dans des magasins de stylistes haut de gamme[12].

En 1996, Shawn Stussy est remplacé par Frank Sinatra à la présidence de l'entreprise[9]. Aujourd'hui encore, la famille Sinatra est détentrice de la marque[13].

Style[modifier | modifier le code]

Le succès précoce de la marque tient à sa popularité dans la culture hip hop et streetwear, mais également, dans une moindre mesure, dans la culture punk[6] et d'autres sous-cultures. En 1992, Shawn Stussy affirme lors d'une interview : « Tout le monde appelle cela du surfwear, ou streetwear urbain, ou surf street… Moi, je ne le nomme pas, et je le fais à dessein[11]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bellantonio Jennifer, « Apparel: Fashion designers surf big wave », Orange County Business Journal,‎ (lire en ligne, consulté le 10 septembre 2009)
  2. « Shawn Stussy Biography », sur Highsnobiety,
  3. Lara Chan-Baker Interview: Shawn Stussy Acclaim magazine
  4. Laylan Connelly, « Surfers' Hall of Fame announces 2016 class », The Orange County Register,‎ , p. Local 4
  5. a et b Jacob Breinholt, « Throwback Comeback: Stussy », SoJones, (consulté le 12 août 2009)
  6. a et b Steve Sande, « Street Threads », San Francisco Chronicle,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2009)
  7. a et b « Style: Where Surf Meets Rap », Time,‎ (lire en ligne, consulté le 10 septembre 2009)
  8. Paglia, Donald E., « Jan Stussy and the Mendocino Art Center », Mendocino Art Magazine,‎ , p. 8 (lire en ligne, consulté le 30 août 2012)
  9. a et b Don Lee, « Stussy Inc. President to Step Down », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le 5 août 2013)
  10. Jian DeLeon, « The Oral History of Stüssy », Complex Style, Complex Media, (consulté le 25 avril 2013)
  11. a et b Woody Hochswender, « Signals; Mean », The New York Times,‎ , p. 8 of section 9 (lire en ligne, consulté le 12 août 2009)
  12. Rose Apodaca, « Sportswear Designer Stussy Is Prospering Partly by Limiting His Outlets Apparel », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le 10 septembre 2009)
  13. (en-GB) « How Stüssy Became a $50 Million Global Streetwear Brand Without Selling Out », The Business of Fashion,‎ (lire en ligne, consulté le 26 février 2017)