Stéphanie de Virieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Virieu.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant une peintre image illustrant français
image illustrant une sculptrice image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une peintre française et une sculptrice française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Stéphanie de Virieu
Stéphanie de Virieu Autoritratto.jpg

Autoportrait 1810[réf. nécessaire]

Naissance
Décès
(à 87 ans)
Poudenas
Nationalité
Activité
Maître

Stéphanie de Virieu, née le à Saint-Mandé et morte le au château de Poudenas (Lot-et-Garonne) est une artiste peintre et sculptrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du marquis de Virieu, Stéphanie de Virieu est l'élève de Jacques-Louis David. Elle produit des milliers d'œuvres : dessins au fusain, peintures, sculptures abordant les sujets les plus divers tels que le portrait, le paysage, les scènes de la vie quotidienne. Elle est l'auteur des portraits de Joseph de Maistre et d'Alphonse de Lamartine, ce dernier étant un ami intime de son frère Aymon.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Virieu, Stéphanie de (1785-1873), Painter, sculptor, draughtswoman, watercolourist », entrée du Dictionnaire Bénézit référencée dans la base Oxford Index.