Stéphanie de Virieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stéphanie de Virieu
Stéphanie de Virieu Autoritratto.jpg
Stéphanie de Virieu, Autoportrait, localisation inconnue.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
PoudenasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Famille
Autres informations
Maître

Stéphanie de Virieu née le à Saint-Mandé (Val-de-Marne) et morte le à Poudenas (Lot-et-Garonne)[1] est une artiste peintre et sculptrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du marquis de Virieu, Stéphanie de Virieu est l'élève de Jacques-Louis David. Elle produit des milliers d'œuvres : dessins au fusain, peintures, sculptures abordant les sujets les plus divers tels que le portrait, le paysage, les scènes de la vie quotidienne. Elle est l'auteur des portraits de Joseph de Maistre et d'Alphonse de Lamartine, ce dernier étant un ami intime de son frère Aymon[2],[3], [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit.
  • Yves Soulingeas, « Le voyage en Italie (1823-1824) », in: Stéphanie de Virieu. Regards, Grenoble, Archives Départementales de l'Isère, 1996, pp. 41-46. — Catalogue de l'exposition de dessins de cette artiste, du au .
  • François Roussier, Femmes peintres en Dauphiné : XIXe et XXe siècles (catalogue de l'exposition du 14 juin au 31 octobre 2003), Voiron, Musée Mainssieux, .

Liens externes[modifier | modifier le code]