Stéphanie Pernod-Beaudon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stéphanie Pernod-Beaudon
Illustration.
Stéphanie Pernod-Beaudon en juin 2018.
Fonctions
1re vice-présidente du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes
déléguée à l’économie
En fonction depuis le
(28 jours)
Élection 27 juin 2021
Président Laurent Wauquiez
Prédécesseur Etienne Blanc
Conseillère régionale de Rhône-Alpes puis d'Auvergne-Rhône-Alpes
En fonction depuis le
(11 ans, 4 mois et 8 jours)
Élection 21 mars 2010
Réélection 13 décembre 2015
27 juin 2021
Députée française

(1 an et 7 jours)
Élection 12 juin 2016
Circonscription 3e circonscription de l’Ain
Législature XIVe (Cinquième République)
Groupe politique LR
Prédécesseur Étienne Blanc
Successeur Olga Givernet
Vice-présidente du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes
déléguée à la formation professionnelle
et à l’apprentissage

(5 ans, 5 mois et 28 jours)
Élection 13 décembre 2015
Président Laurent Wauquiez
Successeur Ségolène Guichard
Conseillère municipale d'Hauteville-Lompnes

(13 ans et 12 jours)
Élection 18 mars 2001
Réélection 16 mars 2008
Biographie
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Bourg-en-Bresse (Ain, France)
Nationalité Française
Parti politique UMP (jusqu'en 2015)
Les Républicains (depuis 2015)

Stéphanie Pernod-Beaudon, née le à Bourg-en-Bresse (Ain)[1], est une femme politique française, membre des Républicains. Elle est députée de la 3e circonscription de l’Ain de 2016 à 2017 et conseillère régionale d'Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

En , Stéphanie Pernod-Beaudon figure sur la liste de Bernard Argenti, candidat à la mairie d'Hauteville-Lompnes ; et à la suite de la victoire de ce dernier, elle devient adjointe au maire[2].

En , elle figure en 6e position sur la liste du maire sortant[3]. La liste de la majorité présidentielle étant battue dès le premier tour, elle siège comme conseillère municipale de la minorité.

En , elle est élue conseillère régionale en 4e position sur la liste de la majorité présidentielle dans l'Ain lors des régionales[4]. Elle préside le groupe Union de la Droite, du Centre et Apparentés (UDC-APP) au conseil régional de Rhône-Alpes.

En , elle est tête de liste DVD à Hauteville-Lompnes lors des municipales[5]. Sa liste termine deuxième au 1er tour et se retire pour le second.

En , elle figure de nouveau en 4e position sur la liste d'union de la droite dans l'Ain lors des régionales[6],[7]. Elle est réélue et devient la 12e vice-présidente du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

Le , Stéphanie Pernod-Beaudon est nommée membre du Conseil national de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelles[8].

À la suite de son élection à la 1re vice-présidence du nouveau conseil régional[9],[10], Étienne Blanc, touché par le cumul des mandats, démissionne de son mandat de député[11]. Stéphanie Pernod-Beaudon annonce qu'elle est candidate pour briguer le poste laissé vacant[12], avec Jean-Yves Hedon comme suppléant[13]. Elle est élue députée au second tour, récoltant 73,32 % des voix[14].

Elle soutient Nicolas Sarkozy pour la primaire française de la droite et du centre de 2016[15].

Candidate à un nouveau mandat de député lors des élections législatives de juin 2017, elle est battue au second tour par la candidate de La République en marche !, Olga Givernet, qui totalise 61,86 % des voix.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mme Stéphanie Pernod Beaudon - Ain (3e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 14 juin 2016).
  2. Votre candidate, stephaniepernodbeaudon.fr.
  3. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections municipales 2008 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__municipales_2008 (consulté le 14 juin 2016).
  4. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections régionales 2010 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Regionales/elecresult__regionales_2010 (consulté le 14 juin 2016)
  5. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014 (consulté le 14 juin 2016)
  6. Résultats des élections régionales 2015 - Élus de la liste : Liste Union de la Droite
  7. Résultats des élections régionales 2015 - Conseil Régional de la région : Auvergne - Rhône-Alpes
  8. Arrêté du 7 avril 2016 portant nomination au Conseil national de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelles (lire en ligne)
  9. Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes : qui sont les vice-présidents ?, France 3 Auvergne, 4 janvier 2016.
  10. Auvergne Rhône-Alpes : le nouvel exécutif est en place, La Vie nouvelle, 9 janvier 2016.
  11. Étienne Blanc démissionne de l’Assemblée nationale, Le Dauphiné libéré, 9 mars 2016.
  12. Stéphanie Pernod-Beaudon veut succéder à Étienne Blanc, Le Dauphiné libéré, 10 mars 2016.
  13. Stéphanie Pernod-Beaudon et Jean-Yves Hedon en route vers les législatives partielles, Voix de l'Ain, 13 mars 2016.
  14. « Résultats du 2e tour de l’élection législative partielle de la 3ème circonscription », sur Ain Gouv (consulté le 12 juin 2016).
  15. « Serge Dassault et Patrick Balkany parmi les parlementaires qui soutiennent Nicolas Sarkozy », lemonde.fr, 9 septembre 2016.