Stéphane Pictet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stéphane Pictet
Stéphane Pictet.JPG
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Stéphane Pictet (né en 1969 à Genève) est le fondateur et CEO de Virtual Network SA, groupe actif dans le digital[1] .

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une maturité fédérale de type économique, il achève ses études en 1991 par un diplôme d'Entrepreneuriat à l'Université de Neuchâtel.

De 1993 à 1995 il cofonde Cats & Dogs SA qui deviendra, avec près de 25 magasins et 80 employés, un des leaders suisse du commerce d'aliments et d'articles pour chiens et chats[2].

Il fonde Virtual Network SA en 1997, société active dans l'édition qui est à la base de portails tels Humour.com, Jeux.com ou encore du site d'information Romandie.com. Sensible au branding et SEO, Stéphane Pictet figure parmi les pionniers francophones à avoir investi massivement pour le compte de sa société dans l'achat de noms de domaine génériques[3].

En 2003, il participe à titre privé et pour le compte de Virtual Network SA au financement de la société de micropaiement Echovox SA, dont il sera administrateur[4] et dont le spin off Zong SA sera revendu en 2011 pour USD 240 millions au groupe américain Paypal[5]

En 2004, il rentre au capital du groupe Bernard Loiseau[6]

En 2006, le magazine l'Hebdo le nomme parmi "les 100 personnalités qui font la suisse romande"[7]

En 2007, il accueille à hauteur de 20 % le groupe Edipresse dans le capital de Virtual Network SA mais reste actionnaire majoritaire. De cette alliance naîtra une collaboration de 5 ans entre les deux groupes sur le plan de la commercialisation d'espaces publicitaires sur Internet[8]

De 2010 à 2016, il quitte la Suisse et dirige ses activités depuis l'île Maurice où il fait partie de l'Investment Committee du fond de private equity africain Inside Capital Partners[9]

Entre fin 2013 et 2014, il fait une brève entrée au capital du groupe HiMedia[10],[11],[12].

Il demeure à ce jour actionnaire de différentes sociétés actives dans l'économie numérique, dont notamment Deliveroo et Harry's[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]