Stéphane Cazes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cazes.
Stéphane Cazes
Description de cette image, également commentée ci-après
Stéphane Cazes à Cracovie en avril 2013
(festival Off Plus Camera)
Naissance (34 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Films notables Ombline

Stéphane Cazes est un cinéaste français né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une scolarité effectuée à l'École alsacienne, Stéphane Cazes a achevé des études en section réalisation cinéma à l’École supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA) en 2004.

Il a travaillé comme scénariste, réalisateur, chef opérateur et monteur, principalement pendant une période de 4-5 ans après la fin de ses études, dans le milieu du Court métrage.

Après cette période, il se consacre pendant deux ans à l'écriture de son long-métrage Ombline, s'engage comme bénévole dans le milieu carcéral, et reprend des études de sociologie - toutes expériences qui nourriront son film[1].

Bénévole pour plusieurs associations du milieu carcéral, il est notamment intervenu dans plusieurs prisons pour du soutien scolaire et des animations socioculturelles (dont le tournage du court-métrage inédit, Le Parloir) avec des détenus, ce qui a inspiré Ombline (avec lequel il devient Lauréat de la Fondation Gan pour le Cinéma, en 2009)[2].

Ombline a été un projet à la genèse longue, sorti plus de 10 ans après les premières lignes de son écriture. Sa réalisation a été rendue possible par l'obtention du Prix Sopadin, qui récompense des scénarios.

Il enseigne par ailleurs dans plusieurs établissements, notamment à l’ESRA.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  1. Lauréat de la Fondation Gan pour le cinéma en 2009[6].
  2. Deux prix internationaux du festival du film indépendant de Rome : "Meilleur film", et "Meilleure actrice" pour Mélanie Thierry.
  3. Deux prix lors du festival Cinemania à Montréal : "Meilleur premier film" et "Meilleur film"[7]
  4. Récompensé au Festival Écran Junior de Cannes cinéphiles[8], en 2012,
  5. Trois prix au Festival international du cinéma indépendant Off Plus Camera de Cracovie, en 2013[9] :
Prix des critiques de la FIPRESCI
Prix du jury des jeunes (Nagroda Młodzieżowego Jury).
Prix spécial du jury dans la compétition principale : « Voies tracées » „Wytyczanie Drogi”.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]