Stéphane Carlier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stéphane Carlier
Stéphane Carlier.jpg
Stéphane Carlier en 2013.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Père
Fratrie
Carlito (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Stéphane Carlier est un écrivain français, né le (49 ans) à Argenteuil.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Guy Carlier et frère aîné de Raphaël « Carlito » Carlier, il a d'abord été pigiste dans diverses rédactions parisiennes (France-Soir, Gala, L'Express), avant d'intégrer le ministère des Affaires étrangères en 1996, ce qui l'a amené à vivre successivement à New York, Los Angeles et New Delhi. Il réside aujourd'hui à Lisbonne[1],[2].

Afin que son patronyme n'influence pas les éditeurs, il a signé son premier roman « Antoine Jasper » et l'a envoyé par la poste, depuis Los Angeles, où il vivait à l'époque. Sylvie Genevoix, alors éditrice chez Albin Michel, a été la première à le contacter[3].

Grand amour, son deuxième roman, a été sélectionné pour le Prix des lectrices Confidentielles 2011[4].

Son troisième roman Les gens sont les gens, paru en 2013, est sélectionné pour par le Jury du Prix Orange du Livre[5]. Tenant compte des remarques de ses lecteurs à la sortie de ce roman, Stéphane Carlier a ajouté des passages à l'édition de poche afin que la fin paraisse moins abrupte[6].

Il a envoyé Le Chien de Madame Halberstadt aux éditeurs par la poste, sous le nom de Baptiste Roy. Trois d'entre eux se sont montrés intéressés, dont le Tripode, avec qui Stéphane voulait travailler depuis sa découverte de Goliarda Sapienza[7].

Romans[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

  • Trois minutes à Meudon, feuilleton radiophonique de 45 épisodes, France Inter, juillet-août 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Carlier sur le site des éditions du Cherche-midi.
  2. Interview de Stéphane Carlier, Plume Libre, juillet 2011.
  3. « Actrice, histoire d'un premier roman », sur stephanecarlier.com (consulté le 2 mars 2015)
  4. « Sélection romans pour le Prix des lectrices 2011 », sur Confidentielles.com - Le Joli Rendez-vous (consulté le 17 juin 2017)
  5. Jury du Prix Orange du Livre, « La pré-sélection 2013 - 30 livres », sur Lecteurs.com.
  6. Delphine Peras, « L'art de rapiécer les poches », L'Express, 26 avril 2014.
  7. « Stéphane Carlier », sur Babelio (consulté le 28 mars 2019)

Prix et distinctions

Sélection au Prix Claude Chabrol du roman adaptable au cinéma, Journées du livre et du vin, Saumur (Actrice, 2005).

Sélection au Prix des Lectrices Confidentielles.com (Grand Amour, 2011).

Sélection au Prix Orange du Livre (Les gens sont les gens, 2013).

Sélection au prix de la fondation Trente millions d'amis (Les gens sont les gens, 2013).

Prix littéraire de la Société Centrale Canine, catégorie roman, mention spéciale du jury (Le Chien de Madame Halberstadt, 2019).

Sélection au Prix du Marais 2020 (Le Chien de Madame Halberstadt, 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]