Stéphane Cadé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stéphane Cadé
Naissance (50 ans)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson française, musique pop
Instruments Guitare
Années actives 1995-

Stéphane Cadé est un auteur-compositeur-interprète français né le . Humour et mélancolie sont des termes qui reviennent souvent pour décrire ses chansons[1],[2],[3]. Il est l'auteur de 4 albums.

Discographie[modifier | modifier le code]

Voix Off (2003)[modifier | modifier le code]

L’album Voix Off est arrangé par Nicolas Charmel et vient clore plusieurs années de concerts. Selon Anne-Marie Paquotte de Télérama, « l'écriture est mordante, puissante, soulignée par des musiciens tempétueux » [4]. Lylo y voit la « chronique d’un monde contemporain au goût nostalgique et plein d’humour »[2]. L'album est diffusé sur de nombreuses radios, dont France Inter[5],[6].

Série Rose (2006)[modifier | modifier le code]

Série Rose est réalisé par Sylvain Moser, alias SMOS (Birdy Nam Nam). Valérie Lehoux souligne dans Télérama la « transmutation » [7] qui s’est opérée depuis le premier album, avec des mots « osés parfois, incisifs souvent » en dépit selon elle, d'un « manque de relief et [d'une] crudité verbale parfois un peu vaine » [7]. Lylo voit dans Série Rose « une bouffée d’airs purs. Une pop qui balance, légère et libertine »[8]. Selon Michel Trihoreau, dans Chorus, « le quotidien [y] est traité comme une aventure fabuleuse, avec des mots précis, rigoureux et fous » [9].

Cityrama (2009)[modifier | modifier le code]

Les chansons de Cityrama sont inspirées des villes traversées par Stéphane Cadé, lors de ses tournées solo ou en première partie de La Rue Ketanou : Charleville-Mézières, Strasbourg[10], Metz, Mulhouse, Nancy … mais aussi Neuilly, ou même Taiwan[11]. Le magazine Longueur d'Ondes, par la plume d'Alain Birmann, voit dans Cityrama « le diaporama d’une France multiple, émouvante et chaleureuse », ou encore « un road-movie aussi drôle que sentimental, [qui] se laisse apprivoiser avec un plaisir certain » [12]. Dans Francofans, Stéphanie Berrebi évoque « des textes de toute beauté, où le sentiment de mélancolie se mêle à un humour noir de toute élégance »[13].

Rêve + Rêve = Réalité (2016)[modifier | modifier le code]

Rêve + Rêve = Réalité est arrangé et réalisé par Stéphane Détrez, entre la France et la Norvège. La chanson éponyme du disque est composée à Marx Dormoy, près de la Porte de la Chapelle, où Stéphane Cadé a passé 10 ans. La chanson Maxdo également, qui décrit l'atmosphère particulière du quartier. Agnès Bihl accepte l’invitation de Stéphane Cadé pour un duo amical et rétro sur Le croissant. Pour Michel Kemper de NosEnchanteurs, les chansons de Rêve + Rêve = Réalité « impriment aussi surement la rétine que l’ouïe » [14] et font de cet album « un relatif ovni, séduisant de bout en bout » [14]. Ce « relatif ovni » ne recueille pas, pourtant, l'accueil critique escompté.

Parolier[modifier | modifier le code]

Stéphane Cadé signe les paroles de trois chansons sur le premier disque du chanteur franco-algérien Yahia Dikès[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Coup de cœur La Rue Ketanou - Voix off, Stéphane Cadé », Francofans, no 16,‎
  2. a et b « Lylo aime ces CD - Voix off, Stéphane Cadé », LYLO,‎
  3. https://www.lylo.fr/concert/6fd2cf-automne-en-concert-solo-acoustique-stephane-cade-en-solo-le-connetable
  4. Anne-Marie Paquotte, « Voix off, Stéphane Cadé », Télérama,‎
  5. https://www.franceinter.fr/emissions/sous-les-etoiles-exactement/sous-les-etoiles-exactement-30-janvier-2003
  6. https://www.franceinter.fr/emissions/sous-les-etoiles-exactement/sous-les-etoiles-exactement-23-janvier-2004
  7. a et b Valérie Lehoux, « Série rose, Stéphane Cadé », Télérama, no 2974,‎ (lire en ligne)
  8. Sami, « Série rose, Stéphane Cadé », LYLO, no 229,‎
  9. Michel Trihoreau, « Série rose, Stéphane Cadé », Chorus, no 58,‎ hiver 2006-2007
  10. https://www.artefact.org/la-laiterie/programmation/past-LA-RUE-KETANOU-F-STEPHANE-CADE
  11. Fred Hidalgo, « Vendanges d'automne », sur Si ça vous chante (le blog de Fred Hidalgo) (consulté le )
  12. Alain Birmann, « Cityrama, Stéphane Cadé », Longueur d'Ondes,‎
  13. « Coup de cœur La Rue Ketanou - Cityrama, Stéphane Cadé », Francofans, no 16,‎
  14. a et b Michel Kemper, « L’arithmétique amoureuse de Stéphane Cadé », sur www.nosenchanteurs.eu/,
  15. « Musikafrance | Discographie | A vif | Yahia Dikès », sur www.musikafrance.com (consulté le )