Stéphane Beaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaud.

Stéphane Beaud est un sociologue français, né le à Annecy. Il est le frère jumeau d'Olivier Beaud.

Docteur en sociologie de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il est professeur de sociologie à l'Université de Poitiers[1]. Son travail porte principalement sur les transformations des milieux populaires dans la France contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, il devient agrégé de sciences sociales en 1985. Sa thèse de doctorat soutenue en 1995 à l'EHESS porte sur les trajectoires des ouvriers dans le bassin d'emplois de Sochaux-Montbéliard.

Une des lignes directrices de son travail consiste à s'intéresser à des groupes sociaux dont la parole n'accède que rarement à la sphère publique, ou d'une manière qu'il estime déformée, notamment par le prisme du regard journalistique. Son travail a ainsi porté sur les ouvriers (Retour sur la condition ouvrière, 1999) ou les habitants des cités françaises (Violences urbaines, violence sociale, 2003) et, plus généralement, sur les transformations des milieux populaires dans la France contemporaine.

Son approche méthodologique est axée sur l'enquête de terrain, de nature ethnographique, à laquelle il a par ailleurs consacré un manuel.

Il intervient régulièrement dans la presse nationale, notamment dans Le Monde, Libération, L'Humanité ou Le Monde diplomatique.

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]