Stéphane Arfi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arfi.
Stéphane Arfi
Stephanearfi.png
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Fort de France, Martinique.
Nationalité
Domicile
Paris
Formation
Activité
Écrivain, scénariste, journaliste
Œuvres principales

Stéphane Arfi est un écrivain, scénariste et journaliste français né à Fort-de-France, en Martinique, en 1968. Il publie aussi sous le pseudonyme de Ivy Edelstein.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stéphane Arfi est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris en 1989[1] et il est titulaire d'une licence en droit et en sociologie politique (université Paris I - Panthéon-Sorbonne).

Il commence sa carrière comme journaliste politique au sein du service France de l'AFP, puis de l'Express tout en collaborant à diverses revues de sciences sociales. Il écrit une enquête[2] remarquée pour la revue d'études Pardès, fondée par Schuel Trigano et Annie Kriegel sur la politique et le fait religieux en France et dirigé par Gilles Kepel et Bertrand Badie.

Sa passion pour le journalisme et le sport de haut niveau l'amène, entre 1990 et 1996, à devenir grand reporter à Wind Magazine (Groupe Emap, Mondadori France), revue du monde du nautisme. Il y réalise une centaine de portraits et d'interviews. Il est le premier journaliste à dévoiler la vague Jaws qui déferle au large de Maui, à Hawaii. Il reçoit en 1995 à Honolulu pour l'ensemble de ses reportages écrits le prix « Ala Moana Reports », remis par le surfer Hawaïen Tom Pohaku.

Devenu rédacteur en chef au sein du groupe Hachette Filipacchi Médias, il y a notamment conçu un magazine féminin, il dirige la rédaction de Web Magazine (Prisma Presse) puis celle de Bonheurs magazine[3],[4], magazine généraliste féminin de psychologie et de littérature qu'il fonde en 2012. La revue donne la parole aux écrivains, auteurs et éditeurs de tous horizons tels Joëlle Losfeld, Amélie Nothomb ou Françoise Nyssen. En 2014, il crée le magazine national de protection animale Animaux Bonheur[5], pour lequel Brigitte Bardot et Yolaine de la Bigne signent une chronique régulière[6].

Écrivain, il a signé deux romans, Trois jours à Jérusalem[7] (Éditions Jean-Claude Lattès, 2018), La vie magnifique de France Dragon (Grasset, 2017) et un récit, Devance tous le adieux[8](Points, Seuil 2015).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/stephane.arfi89.
  2. Esther BENBASSA, Minorités visibles en politique, CNRS, (ISBN 9782271073181, lire en ligne)
  3. « Bonheur(s) Magazine : interview de Stéphane Arfi », FemininBio,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2017)
  4. Erwan Desplanques et Virginie Félix, « Au secours ! La télé veut nous rendre heureux », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2017)
  5. Ouest-France, « Média. "Animaux Bonheur", un nouveau magazine "pour le respect de l'animal" », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2017)
  6. science et avenir, « Souffrance des animaux: Bardot "découragée" par l'indifférence "implacable" du gouvernement », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2017)
  7. « Petit éloge de la bonté », sur religions.blogs.ouest-france.fr (consulté le 27 janvier 2019)
  8. « Devance tous les adieux par Ivy Edelstein, préface de Christian Bobin », sur www.lemondedesreligions.fr (consulté le 14 janvier 2018)
  9. « Editions Jean-Claude Lattès », sur Editions JC Lattès, (consulté le 16 septembre 2019)
  10. Ivy Edelstein, Devance tous les adieux, Editions Points, , 110 p. (ISBN 2757852604)
  11. « Devance tous les adieux », sur Babelio.com
  12. « Stéphane Arfi - écrivain français », sur Stephanearfi.com, (consulté le 20 mai 2017)
  13. Livres Hebdo, « Le prix Maison de la presse révèle sa sélection finale 2017 », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 2 septembre 2017)
  14. « Prix de la page 112 | Livres Hebdo », sur www.livreshebdo.fr (consulté le 2 septembre 2017)
  15. cristina, « SGDL - 2é sélection pour les prix Révélation 2017 », sur www.sgdl.org (consulté le 25 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]