Squelette appendiculaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Squelette appendiculaire

Le squelette appendiculaire du corps humain est composé de 126 os, qui constituent les deux paires de membres : inférieurs et supérieurs[1].

Ensemble[modifier | modifier le code]

Le squelette appendiculaire, composé de 126 os, constitue avec le squelette axial, composé de 80 os, le squelette humain composé de 206 os.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le mot appendiculaire est l'adjectif dérivé du mot appendice, qui signifie partie adjointe à quelque chose de plus grand.

Fonction[modifier | modifier le code]

D'un point de vue fonctionnel, le squelette appendiculaire est destiné à la locomotion (membres inférieurs) du squelette axial, et à la manipulation d'objets environnants (membres supérieurs). À l'inverse du squelette axial, le squelette appendiculaire est relativement libre ce qui lui confère une mobilité plus importante[2].

Sous-ensembles du squelette appendiculaire[modifier | modifier le code]

Le squelette appendiculaire est divisé en six régions principales, dont 3 intéressent le membre supérieur et 3 le membre inférieur. Il est important de noter que des variations anatomiques existent d'un individu à l'autre. Ainsi, il n'est pas rare de trouver des os surnuméraires comme des os de sutures crâniennes, des côtes cervicales, des côtes lombaires voire des vertèbres lombaires surnuméraires ou des os sésamoïdes.

Membre supérieur[modifier | modifier le code]

Ceinture scapulaire[modifier | modifier le code]

La ceinture scapulaire permet l'articulation des bras avec le tronc. Elle est constituée de 4 os ; 2 clavicules et 2 omoplates disposées à droite et à gauche. Elle s'articule avec le sternum par le biais de l'articulation sterno-claviculaire.

Bras et avant-bras[modifier | modifier le code]

Les bras sont au nombre de deux et sont chacun constitué d'un seul os, l'humérus qui s'articule au niveau de l'épaule avec la scapula (articulation gléno-humérale) et au niveau du coude avec les os de l'avant-bras.

Les avant-bras sont également au nombre de deux, et sont chacun constitués de 2 os : l'ulna en situation médiale et le radius en situation latérale.

Mains[modifier | modifier le code]

Les mains, au nombre de deux sont constituées chacune de 27 os, soit 54 os au total.

Une main comprend : 8 os pour le carpe (ou poignet) qui permet l'articulation des 5 métacarpes avec les os de l'avant-bras, 5 phalanges (ou phalanges proximales), 4 phalangines (ou phalanges intermédiaires) et 5 phalangettes (ou phalanges distales). Il est à noter que contrairement aux autres doigts qui en comportent 3, le pouce est seulement composé de 2 phalanges (proximale et distale).

Membre inférieur[modifier | modifier le code]

Ceinture pelvienne[modifier | modifier le code]

La ceinture pelvienne est constituée de 2 os coxaux. Ils s'articulent entre eux par le biais de la symphyse pubienne. Avec le coccyx et le sacrum, qui appartiennent au squelette axial, ils forment le bassin. Le rôle de la ceinture pelvienne est de permettre la stabilité et la mobilité du membre inférieur au niveau de l'articulation de la hanche.

Cuisses et jambes[modifier | modifier le code]

La cuisse désigne le segment du membre inférieur situé entre la hanche et le genou. Elles sont au nombre de 2 et sont constitués par un fémur.

La jambe est le segment du membre inférieur situé entre le genou et la cheville. Elles sont également au nombre de 2 et se composent chacune d'un tibia et d'une fibule.

La patella (rotule dans l'ancienne nomenclature) est un os pair, situé au niveau de l'articulation du genou.

Pieds[modifier | modifier le code]

Les pieds sont au nombre de deux sont constitués chacun de 26 os, soit 52 os au total.

Un pied comprend 7 os du tarse (ou cheville) qui permet l'articulation des 5 métatarses avec les os de la jambe, 5 phalanges (ou phalanges proximales), 4 phalangines (ou phalanges intermédiaires) et 5 phalangettes (ou phalanges distales). Contrairement aux autres orteils qui en comportent 3, l'hallux (gros orteil) est seulement composé de 2 phalanges (proximale et distale).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Visible Body, « Apprentissage de l'anatomie du squelette | Squelette appendiculaire », sur www.visiblebody.com (consulté le )
  2. (en) Nikita A. Vizniak, Quick reference clinical consultant muscle manual, Vancouver, Professional Health Systems, , 1re éd., 408 p. (ISBN 9780973274226)

Articles connexes[modifier | modifier le code]