Square Nicole-de-Hauteclocque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jardin Nicole-de-Hauteclocque
Image illustrative de l’article Square Nicole-de-Hauteclocque
Géographie
Pays France
Commune Paris
Arrondissement 15e
Quartier Grenelle
Superficie 7 540 m2
Histoire
Création 1998
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 08″ nord, 2° 17′ 40″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Jardin Nicole-de-Hauteclocque

Le jardin Nicole-de-Hauteclocque est un espace vert du 15e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Le jardin est accessible par le no 23, rue Desaix.

Il est desservi par la ligne (M)(6) à la station Dupleix.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Ce jardin porte le nom de la femme politique et résistante Nicole de Hauteclocque (1913-1993) qui fut une élue du 15e arrondissement.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce jardin se situe à l'emplacement d'un très ancien jardin, celui du château et de la ferme de Grenelle, qui était appelé au XVIIIe siècle « jardin de Grenelle » ainsi qu'on peut le voir sur le plan d'arpentage de 1751 réalisé en vue de la construction de l'École militaire[1].

Le jardin actuel fut créé en 1998 dans le cadre de l'aménagement de la ZAC Dupleix. Il occupe une partie de l'emprise de l’ancienne caserne Dupleix. Les concepteurs sont Anne-Sylvie Bruel et Christophe Delmar de l'atelier de paysages Bruel-Delmar[2].

Description[modifier | modifier le code]

Il est composé d’une partie haute et d’une partie basse ; sa végétation est faite de tilleuls, graminées, plantes vivaces, arbustes à fleurs, figuiers. S'y ajoutent deux aires de jeux pour enfants avec jeux à ressort, structures à grimper et toboggan.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Minute du plan et de l'arpentage des marais et terres à prendre depuis le mur de l'hôtel des Invalides et le Gros Caillou jusqu'au bâtiment et au jardin de Grenelle, levé par Matis, 1751, Archives départementales des Yvelines, cote A 303 (voir en ligne).
  2. « L’atelier de paysages Bruel-Delmar », www.brueldelmar.fr.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :