Square Joël-Le Tac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Square Joël-Le Tac
Image illustrative de l’article Square Joël-Le Tac
Vue du square Joël-Le Tac
depuis la rue Caulaincourt.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Commune Paris
Arrondissement 18e
Quartier Grandes-Carrières
(place Constantin-Pecqueur)
Localisation
Coordonnées 48° 53′ 22″ nord, 2° 20′ 16″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Square Joël-Le Tac
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Square Joël-Le Tac
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Square Joël-Le Tac

Le square Joël-Le Tac est un espace vert du 18e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Le square est situé au milieu de la place Constantin-Pecqueur.

Le site est accessible par le 3, place Constantin-Pecqueur.

Il est desservi par la ligne (M)(12) à la station Lamarck - Caulaincourt.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il rend hommage à Joël Le Tac (1918-2005), résistant français, journaliste et député.

Historique[modifier | modifier le code]

Espace vert créé en 1935 sous le nom de « square de la place Constantin-Pecqueur » dans le quartier des Grandes-Carrières du 18e arrondissement de Paris, il porte, depuis le , celui de « square Joël-Le Tac ».

Description[modifier | modifier le code]

En son milieu figure un monument de Paul Vannier érigé en 1936 à la mémoire de Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923) peintre et dessinateur d'origine suisse ayant résidé à Paris. Ces bronzes, fondus durant l'Occupation, ont été reconstitués et réinstallés au début des années 1960[1].

Il est planté de viornes, d'aucuba, de buis, d'ifs, de prunus pissardii, de pommiers à fleurs et de platanes ; on y trouve aussi un point d'eau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :