Spyder (missile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spyder
Image illustrative de l'article Spyder (missile)
Présentation
Fonction Missile surface-air
Constructeur Rafael
Déploiement Annee 2000
Caractéristiques
Vitesse Mach 3.5 pour le Python,mach 4 pour le Derby
Portée de 1 à 15 km ( SR) et de 1 à 35 km ( MR)
Altitude de croisière de 20 a 9 000m ( SR) et de 20 a 16 000m (MR)
Charge conventionnelle
Guidage IR et Actif
Plateforme de lancement station au sol

Le Spyder est un systeme d'armes anti-aérien de conception israélienne, basé sur un châssis camion Tatra et composé de deux types de missiles surface-air, le Python 4 et le Derby.


Développement[modifier | modifier le code]

Développé juste après la mise en service du Derby, le Spyder fut une des réponses de l'armée israélienne à la menace croissante des tirs des roquettes et autre missiles à courte portée.

Rafael, MBT et Elta se sont associés afin de produire ce système d'armes. Rafael fut chargé des missiles, MBT de l'intégration missile-radar-plateforme de lancement, et Elta de la conduite de tir-radar, le tout sous la maitrise d'œuvre IAI.

Spyder est un système de réaction rapide capable d'engager des avions, hélicoptères, véhicules aériens sans pilote, les drones et les munitions guidées de précision à courte portée et basse et moyenne altitude. Il peut défendre aussi bien des objectifs fixes, que des objectifs mobiles. Il est aussi équipé contre les menaces chimiques et biologiques.

Le Spyder couvre 360 degrés en azimut et son temps de réaction est de moins de 5 secondes, depuis l'acquisition de la cible jusqu'au départ du missile. Les missiles sont capables d'engager une cible avant (eng: LOBL) ou après le tir (eng: LOAL).

Il fut présenté au public pour la première fois au Salon du Bourget en 2005.

La modularité du système Spyder lui permet de pouvoir être déployé sur presque tous les camions militaires.

Mode d'opération[modifier | modifier le code]

Une batterie standard comprend jusqu'à huit véhicules: une station mobile de contrôle radar et de commande, quatre à six unités mobiles de tir comprenant quatre missiles, généralement deux Pythons et deux Derbys mais aussi toute autre combinaison possible entre le Derby et le Python, et d'une unité mobile de maintenance et missiles supplémentaires.

La station radar et de commande (CCU) est montée sur une plateforme de camion Tatra tchèque. Elle comprend un module IFF, les moyens de communications radio et peut recevoir des informations d'autres sources (terrestre ou aérienne) éloignées de plus de 100 km. Le CCU emporte un radar Elta EL/M 2106 Atar 3D tout temps et équipé d'ECCM.

Les stations de tir (MFU), toujours sur châssis Tatra, sont reliées par liaison radio au CCU, et sont au nombre de quatre, mais un total de six stations peuvent être reliées au CCU. Ces MFU sont équipées de quatre missiles prêts au tir.

La station de maintenance et de rechargement emporte des missiles supplémentaires.

Version[modifier | modifier le code]

Il existe deux version du Spyder

Spyder SR : utilisé principalement en défense ponctuelle et immédiate avec une portée limitée à 15km et 9 km en altitude. Le nombre de missiles est de 4 par unité de tir.

Spyder MR : utilisé par contre pour une défense de de zone grâce à une portée plus grande, 35 km, et une plus haute altitude (16 km). Le nombre de missile passe à 8 par unité de tir et le lancement est vertical.

Les deux systèmes sont inter-opérationnels et utilisent le même type de missiles des versions air-air.

Pays Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Traduction partielle http://www.rafael.co.il/Marketing/186-704-en/Marketing.aspx

Références[modifier | modifier le code]

http://www.army-technology.com/projects/spyder/