Spurius Herminius Coritinesanus Aquilinus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herminius.

Spurius ou Lars Herminius Coritinesanus Aquilinus est un homme politique romain du Ve siècle av. J.-C., consul en 448 av. J.-C.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est membre des Herminii et est peut-être un descendant de Titus Herminius Aquilinus, un des premiers consuls de la République romaine, en 506 av. J.-C.

Tite-Live donne le praenomen Spurius[a 1] tandis que Denys d'Halicarnasse le prénomme Lar[a 2] et Diodore de Sicile, Lars[a 3], prénoms attestés dans l'épigraphie étrusque[1]. Le cognomen Aquilinus n'est pas certain[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 448 av. J.-C., il est consul avec Titus Verginius Tricostus Caeliomontanus. Tous deux sont des patriciens modérés, qui maintiennent la paix intérieure avec les plébéiens après la crise politique des décemvirs et n'ont pas à mener de guerre extérieure[a 1].

C'est durant son consulat que le tribun de la plèbe Lucius Trebonius Asper propose au vote la Lex Trebonia qui prévoit que les élections des tribuns doivent se poursuivre jusqu'à l'élection du collège au complet[1],[a 4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes :
  1. a b et c Broughton 1951, p. 50.
  • Sources antiques :
  1. a et b Tite-Live, Histoire romaine, III, 65
  2. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, XI, 51
  3. Diodore de Sicile, Histoire universelle, XII, 11
  4. Tite-Live, Histoire romaine, III, 65, 3-4

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Auteurs antiques[modifier | modifier le code]

Auteurs modernes[modifier | modifier le code]

  • (en) T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic : Volume I, 509 B.C. - 100 B.C., New York, The American Philological Association, coll. « Philological Monographs, number XV, volume I », , 578 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]