Sporocyste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sporocyste de la moisissure Mucor

Un sporocyste est une structure cellulaire ou multicellulaire qui produit et qui contient des formes de multiplication asexuée (spores, etc.). Les sporocystes se rencontrent chez les Thallophytes (algues), les champignons (Fungi, Oomycètes...) et certains animaux tels les Schistosomes (des vers parasites).

Étymologie : du grec sporos, spora (σπόρος) « semence » et kýstis (κύστις) « vessie, sac ».

Description[modifier | modifier le code]

Le sporocyste est constitué de la paroi de la cellule mère des spores à l'intérieur de laquelle se fait la production des spores. Au contraire du sporange, il n'y a pas de tissu stérile.

Exemple : les sporocystes d'une moisissure Mucor produisent des spores plurinucléées, les sporocystes d'un carposporophyte chez certaines Algues Rouges (Rhodophyta) élaborent des spores diploïdes [1].

Problème lié à la traduction du terme anglais sporangium[modifier | modifier le code]

Le terme anglais sporangium regroupe à la fois les termes français sporanges et les sporocystes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Boullard, Dictionnaire de botanique, ellipses,