Spolvero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Traces de spolvero sur une frise verticale au cloître du Scalzo (Andrea del Sarto).

Le spolvero est le terme italien (du mot polvere « poudre ») qui définit la technique de transfert d'un dessin préparatoire sur le support de la composition picturale. Cette technique est également appelée technique de transfert au poncif.

Cette méthode fut abondamment utilisée à la Renaissance italienne dans le travail des ateliers et surtout celui malaisé des fresques sur les voûtes des édifices.

Le carton portant le dessin à la taille définitive était percé, sur ses détails caractéristiques, d'une série de trous pratiqués avec une pointe (d'os ou métallique). Un sachet contenant une poudre de charbon de bois ou de sinopia permettait le transfert par tamponnage depuis le carton vers le support final ; les traces transférées par les assistants permettaient alors de compléter l'esquisse suivant les dessins du maître, qui finissait le travail pictural par les méthodes traditionnelles de la fresque ou de la tempera.

Certaines peintures à fresque conservent encore les trace de spolveri.

Cette méthode a permis également les reports en série d'un même motif en peinture traditionnelle mais aussi en porcelaine et céramique.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Larousse

Liens externes[modifier | modifier le code]