Spoke Orkestra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un groupe de musique image illustrant le hip-hop
Cet article est une ébauche concernant un groupe de musique et le hip-hop.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Spoke Orkestra
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop, rap français, slam
Instruments Voix
Années actives Depuis 2000
Labels Basaata Productions, Musicast, Riposte
Site officiel www.spoke-orkestra.com
Composition du groupe
Membres D’ de Kabal, Félix J., Franco Mannara, Chris Dumas, Abd El Haq
Anciens membres Nada

Spoke Orkestra est un collectif de hip-hop français, originaire de la banlieue parisienne. Il se compose initialement des trois slammeurs D’ de Kabal, Nada, Félix J. et Franco Mannara (compositeur), auxquels se sont ajoutés Chris Dumas (batterie), puis Abd El Haq. Les membres se présentent comme « un collectif de slammeurs, surtout pas un groupe[1]. »

Biographie[modifier | modifier le code]

Spoke Orkestra se forme en 2000, les membres fréquentant à l'époque les mêmes scènes slam de l'est parisien. « Le slam, c’est un texte, plus quelqu’un qui le dit, plus quelqu’un qui l’écoute », explique D'[2]. En 2003, le trio fait la rencontre de Franco Mannara[3]. Le groupe publie ensuite son premier album intitulé Interdit aux mineurs en mai 2004[4].

Nada quitte le groupe en 2007, et est définitivement remplacé par Abd el Haq[3]. Toujours en 2007, le collectif présente Spoke en 1000 morceaux, trois projets menés par ses membres respectifs[5]. La même année, ils publient un deuxième album studio intitulé N'existe pas[4],[3]. Au début de 2009, le groupe est en concert à La renaissance des Trois Baudets, une salle parisienne[6].

Producteurs prolixes, ils développent parallèlement de nombreux projets parallèles : La Théorie du K.O, Harragas, Dum dum, Ma colère, Stratégies obliques, The 1234, ainsi que de nombreux projets théâtraux, littéraires et leurs carrières solo.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Interdit aux mineurs
  • 2007 : N'existe pas
  • 2012 : Deux Mille Douze double album : La Peste + En dessous de la réalité
  • Compilations : Tchernobyl, Bouchaz'oreilles, Canal 93

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Spoke Orchestra, des gueules d'atmosphère », sur Télérama,‎ (consulté le 29 mai 2016).
  2. « Spoke Orkestra slame en pro(ses) », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 29 mai 2016).
  3. a, b et c Pierre Chaillan, « SPOKE ORKESTRA », sur L'Humanité,‎ (consulté le 29 mai 2016).
  4. a et b Luc Taramini, « Spoke Orkestra - N'existe pas », sur PopNews,‎ (consulté le 29 mai 2016).
  5. « SPOKE ORKESTRA présente "SPOKE EN 1000 MORCEAUX" », sur lerackam,‎ (consulté le 29 mai 2016).
  6. « La renaissance des Trois Baudets. Une salle parisienne. », sur RFI Musique,‎ (consulté le 29 mai 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]