Spirits Having Flown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spirits Having Flown
Album de Bee Gees
Sortie 5 février 1979
Enregistré de mars à novembre 1978
aux studios Criteria de Miami
Durée 45:53
Genre pop
Producteur Bee Gees, Albhy Galuten (en) et Karl Richardson
Label RSO / Warner Bros.

Albums de Bee Gees

Sprits Having Flown est le quinzième album studio des Bee Gees, sorti en 1979. Sorti après le succès de la bande originale Saturday Night Fever, il contient les trois singles nos 1 aux États-Unis Tragedy, Too Much Heaven et Love You Inside Out. La Bee Gees mania déferle dans le monde, le groupe est partout dans les médias, les radios et ils offrent la tournée américaine intitulée "Spirit Tour" à leurs fans où Andy Gibb (la nouvelle idole des adolescentes) leur jeune frère se joint à eux sur scène pour fêter la gloire des frères Gibb.

L'album s'est vendu à 20 millions d'exemplaires dans le monde[1],[2].

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont de Barry, Robin et Maurice Gibb.

Face 1[modifier | modifier le code]

  1. Tragedy – 5:08
  2. Too Much Heaven – 5:02
  3. Love You Inside Out – 4:13
  4. Reaching Out – 4:07
  5. Spirits (Having Flown) – 5:21

Face 2[modifier | modifier le code]

  1. Search, Find – 4:16
  2. Stop (Think Again) – 6:41
  3. Living Together – 4:23
  4. I'm Satisfied – 3:55
  5. Until – 2:27

Cassette[modifier | modifier le code]

  • Face 1 :
    1. Too Much Heaven – 5:02
    2. Tragedy – 5:08
    3. Love You Inside Out – 4:13
    4. Reaching Out – 4:07
    5. Spirits (Having Flown) – 5:21
  • Face 2 :
    1. Stop (Think Again) – 6:41
    2. Living Together – 4:23
    3. I'm Satisfied – 3:55
    4. Until – 2:27
    5. Search, Find – 4:16

Musiciens[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Bee Gees Biography », Rock and Roll Hall of Fame (consulté le 5 août 2015)
  2. (en) Timothy White, « Bee Gees: 'Still' Taking Chances », Billboard, vol. 109, no 7,‎ , p. 3 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)