Spirale de Poinsot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Type borné ρ cosh(θ/3)=1.
Type asymptotique ρ sinh(θ/3)=1..
Logarithmique ρ = 1,19θ

Les spirales de Poinsot regroupent plusieurs spirales dont l'équation polaire s'exprime à l'aide d'inverses de fonctions hyperboliques. Le nom de ces spirales fait référence au mathématicien Louis Poinsot.

Selon les auteurs, cette famille de spirales est plus ou moins large. Certains[1] considèrent comme étant une spirale de Poinsot toute spirale dont l'équation polaire s'écrit:

avec a² + b² non nul

Cette famille regroupe trois sous-familles:

  • celle pour lesquelles |a | > |b|, courbes bornées toutes semblables dont des représentants sont les courbes d'équation polaire
  • celle pour lesquelles |a| < |b|, courbes possédant une asymptote dont les représentants sont les courbes d'équation polaire
  • celle pour lesquelles |a| = |b|, qui regroupe toutes les spirales logarithmiques.

D'autres auteurs[2]excluent de cette famille les spirales logarithmes ne conservant que les spirales de type borné ou asymptotique .

D'autres enfin[3] ne conservent que la spirale de type borné.

Les spirales de Poinsot font partie des spirales de Cotes[1].

Spirale de Poinsot de type borné[modifier | modifier le code]

Son équation polaire se ramène à .

L'angle entre le vecteur normal à la courbe en A et le vecteur radial est l'angle α tel que[4]:

.

Le rayon de courbure a pour valeur[5] :

La courbe de Poinsot bornée est la projection sur l'équateur d'une loxodromie de la sphère[1].

Spirale de Poinsot de type asymptotique[modifier | modifier le code]

Son équation polaire se ramène à .

Elle possède une asymptote d'équation y= K/k.

L'angle entre le vecteur normal à la courbe en A et le vecteur radial est l'angle α tel que[6]:

.

Le rayon de courbure a pour valeur[6]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c MathcurvePoinsot.
  2. Tavares 2006, p. 66.
  3. Teixeira 1909.
  4. Formule déduite de Tavares 2006, p. 93 donnant la tangente de l'angle que fait la tangente avec le vecteur radial
  5. Formule déduite de Tavares 2006, p. 149
  6. a et b Formules déduites des précédentes en remplaçant cosh et sinh par sinh et cosh

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francisco Gomes Teixeira, Traité des courbes spéciales remarquables planes et gauches,
  • (pt) Dina dos Santos Tavares, As espirais na Obra de Francisco Gomes Teixeira, Universidade de Aveiro, (lire en ligne)
  • Robert Ferreol, « Spirale de Poinsot », sur Encyclopédie des formes mathématiques remarquables, (consulté le 20 novembre 2018)