Spir Communication

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (novembre 2012).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Spir Communication
logo de Spir Communication
Création 1971
Personnages clés Patrice Hutin, Président du conseil d'administration
Forme juridique Société anonyme
Slogan Ensemble pour réussir
Siège social Drapeau de France Aix-en-Provence (France)
Direction Patrick Puy, DG
Actionnaires Sofiouest
Activité Médias
Produits Adrexo, Promodéclic[1], Logic Immo[2], Rodacom[3], Regicom[4], TopAnnonces[5], Les-Bonnes-Promos.com[6], AcommeAssure.com[7], Touslesdiagnostics.com[8], Caradisiac, 20 minutes
Filiales Adrexo, Régicom, Concept multimédia, Advertising Content & Service
Site web Spir Communication
Chiffre d’affaires 403.3 millions d'euros (2015)

SPIR Communication est un groupe média, filiale du Groupe SIPA - Ouest-France. Spir est cotée à la Bourse de Paris dans l'indice CAC Small.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

  • 1971 : création de l'hebdomadaire "Aix-hebdo"
  • 1975 : prise de contrôle de l'imprimerie "Rotosud" permettant au groupe d'assoir le développement de ses titres dans les régions PACA et Languedoc-Roussillon
  • 1979 : création de "SDP", filiale de distribution de presse)
  • 1985 : ouverture d'une deuxième imprimerie en Normandie
  • 1989 : SPIR Communication devient une SA et est introduit en Bourse, le groupe crée une troisième imprimerie en Rhône-Alpes lui permettant de s'étendre aussi dans cette région.
  • 1991 : Sofiouest (Groupe SIPA - Ouest-France) devient actionnaire majoritaire qu'il fusionne par la suite avec IPS (26 titres en région parisienne) et le groupe Carillon (journaux dans le centre et l'Ouest de la France)
  • 1997 : absorption du groupe "Le Galibot" possédant 22 titres dans le Nord de la France
  • 1998 : lancement d'un site web regroupant les petites annonces de sa presse gratuite
  • 1998 : rachat de Concept Multimédia, société éditrice de Logic-Immo, magazine thématique immobilier lancé en 1995
  • 2002 : prise de participation (50 %) dans la filiale française du quotidien gratuit 20 minutes
  • 2005 : rachat de Caradisiac, portail consacré à l'automobile et lancement du site Topannonces.fr, portail de petites annonces généraliste
  • 2006 : lancement du site de petites annonces gratuites de proximités leboncoin.fr, en partenariat avec Schibsted (50 %-50 %) via la coentreprise EAM
  • 2007 : rachat de Mobiljob, site mobile consacré à l'emploi mobiljob.com,
  • 2008 : plan de restructuration prévoyant la suppression de 85 postes dans la commercialisation des petites annonces

Au début 2009, la 130 suppressions de postes sont annoncés dans ses imprimeries ainsi qu'un plan de restructuration pour sa filiale de presse gratuite d'annonces Regicom (Top annonces, Logic immo), ces changements se traduiraient par 220 à 250 licenciement. En fin d'année 2009, il est annoncé une réduction d'effectifs d'environ 170 postes et la fermeture d'une 20aine d'éditions Top Annonces et des halls petites annonces. En 2010, une filiale de courtage en assurances en ligne est créée, AcommeAssure dont la présidence est assurée par Arnaud Giraudon.

En septembre 2010, Spir vend le site d'annonces Leboncoin.fr à Schibsted, pour la somme de 400 millions d'euros[9].

En 2011, Spir créé Touslesdiagnostics.com, 1er comparateur de diagnostics immobiliers. Le 4 avril 2013, Jean-Michel Neyret est nommé directeur général [10]. Il sera désormais assisté de Patrick Schuster, directeur général adjoint [10].

Le 29 janvier 2015, Spir acquiert la société Rodacom par l'intermédiaire de la filiale Concept Multimédia. Rodacom est un éditeur grenoblois de logiciels immobiliers et de solutions web destinées aux agences immobilières[11],[12].

Juin 2016 Spir, face à la dégradation de l'activité de distribution d'imprimés cherche un repreneur pour Adrexco, mais aussi pour Regicom l'éditeur de Topannonces. Ces désengagements pourraient donner lieu à un versement de chèques, compte tenu de l'état de santé des deux entreprises[13]. En 2014 Regicom a perdu 17 millions d'euros et Adrexco 35 millions d'euros[14].[15].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

SPIR Communication a réalisé un chiffre d’affaires en 2009 de 577 millions d’euros, contre 650 en 2008, 610,1 en 2007 et 588 en 2006.

En 2014, SPIR Communication a réalisé un chiffre d'affaires de 435,9 millions d'euros.

En 2015, SPIR Communication a réalisé un chiffre d'affaires de 403.3 millions d'euros.

Métiers[modifier | modifier le code]

Il existe différents métiers distincts au sein du groupe Spir Communication :

Données boursières[modifier | modifier le code]

  • Composition de l’actionnariat :
    • Groupe SIPA - Ouest-France 64,9 % (Preparts SCS 54,3 % et Sofiouest SA 10,6 %),
    • actions propres 2,1 %,
    • Public 33 %.

Filiales actuelles[modifier | modifier le code]

  • Groupe Sipa-Ouest‑France (Société d'investissements et de participations) (100 %)
    • SoFiOuest (40 %)
      • Spir Communication (SoFiOuest 66,41 %)
        • 20 minutes France (SoFiOuest 24,88 %, Spir 25 %, Schibsted 50 %)
        • Spir média (100 %)
        • Spir média 2 (100 %)
        • IPS (imprimerie) (100 %)
        • Ad éditions (4 %, Adrexo 96 %)
        • Adrexo (ex-SDP, distribution d’imprimés publicitaires)
        • Cip (100 %)
        • Régicom (100 %)
          • Mobiljob
        • Concept multimédia (100 %)
          • Concept multimédia Belgium (Belgique) (100 %)
          • Concept multimédia Switzerland (Suisse) (100 %)
          • Concept multimédia Poland (Pologne) (100 %)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]