Spinnin' Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Spinnin’ Records)
Aller à : navigation, rechercher
Spinnin’ Records
Description de l'image Spinnin' Records logo.svg.
Fondation 1999
Fondateur Eelko van Kooten et Roger de Graaf
Statut Label indépendant
Genre Musique électronique
Pays d'origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Siège Hilversum
Site web www.spinninrecords.com

Spinnin’ Records est un label indépendant néerlandais qui gère la distribution, la commercialisation et la promotion de musique électronique.

Généralités[modifier | modifier le code]

Créé en 1999 à Hilversum par Eelko van Kooten et Roger de Graaf[1], il est aujourd'hui reconnu comme l'un des leaders internationaux dans ce domaine[2],[3]. Ce label discographique, qui détient une part importante de la diffusion à la radio hollandaise et internationale, est à l'origine du lancement de producteurs, artistes et disc jockey reconnus de la musique électronique tels que Afrojack, Dimitri Vegas & Like Mike, Sander van Doorn, Nicky Romero[2], Bingo Players, John Dahlbäck[4] ou Martin Garrix qui l'a quitté depuis. Spinnin' Records est désigné comme la chaîne néerlandaise la plus populaire sur Youtube avec près de 15 000 000 d'abonnés et 9 000 000 000 de pages vues[2], et a remporté en 2013 le titre de meilleur label de promotion lors des 29e International Dance Music Awards[3] ainsi que le titre de label de l'année 2013 par le magazine Elektro[5].

Sous-labels[modifier | modifier le code]

Le label néerlandais possède 26 labels et sous-labels :

  • Abzolut (label de Koen Groeneveld)
  • Barong Family (label de Yellow Claw) (devenu indépendant depuis)
  • Confidence Recordings (sous-label)
  • Congo Records (label de Lincoln Jesser)
  • Doorn Records (label de Sander Van Doorn)
  • Fly Eye Records (label de Calvin Harris)
  • Heldeep Records (label d'Oliver Heldens)
  • HEXAGON (label de Don Diablo)
  • Housequake Recording (sous-label)
  • Liquid Recording (sous-label)
  • Maxximize Records (label de Blasterjaxx)
  • Musical Freedom (label de Tiësto, filiale de PIAS et de Ultra Music de 2009 à 2013 puis de PM:AM Recordings et de Spinnin' depuis 2013)
  • OXYGEN Records (sous-label)
  • Rebel Yard (label de The Partysquad)
  • Reset Records (sous-label pour les artistes orientés vers la trance, le label a été en activité de 2009 à 2012, mais le label est de retour en 2016)
  • SOURCE Records (sous-label)
  • Spinnin' Deep (sous-label pour les artistes orientés vers la deep house et la future house)
  • Spinnin' Premium (sous-label concernant des morceaux à télécharger gratuitement à durée limitée (14 jours) via Spinnin' Records)
  • Spinnin' Records Talent Pool (sous-label organisant un concours pour les jeunes talents : une chanson est nommée "Talent Pool" chaque semaine dans le podcast Spinnin' Sessions[6])
  • Spinnin' Remixes (sous label pour les morceaux remixés)
  • SPRS (sous-label pour les chansons soigneusement sélectionnées concernant le genre de house en général)
  • Tone Diary Recording (sous-label)
  • TrapCity (chaine YouTube crée en 2012 orienté vers la trap, devenu sous-label de Spinnin' depuis 2017)
  • Wall Recordings (label d'Afrojack)
  • Work Records (sous-label, filiale de Rhythm Import Records de 1996 à 2007 puis de Spinnin' depuis 2012)
  • Dharma (label de KSHMR)

Artistes[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive de producteurs, artistes et disc jockey appartenant et ayant appartenu à Spinnin’ Records:

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cynthia Conte, « Elektro Exclusive: Interview with the founders of Spinnin’ Records », sur elektrodaily.com, (consulté le 10 janvier 2014).
  2. a, b et c (nl) « Spinnin' Records beste Nederlandse YouTube-kanaal », sur marketingtribune.nl/, (consulté le 10 janvier 2014).
  3. a et b (nl) « Spinnin’ Records grootste Youtube-kanaal en ‘beste platenlabel », sur clublifemagazine.nl, (consulté le 10 janvier 2014).
  4. (en) « Spinnin’ Records And VIBE Team Up For Banger Compilation Album », sur vibe.com, (consulté le 10 janvier 2014).
  5. (en) « #elektroAwards Best Label: Spinnin’ Records », sur elektrodaily.com, (consulté le 10 janvier 2014).
  6. https://www.spinninrecords.com/talentpool/