Spin Doctors (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Spin Doctors (musique))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spin doctor (homonymie).
Spin Doctors
Description de cette image, également commentée ci-après

Spin Doctors en 2017.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, blues rock, jam rock[1]
Années actives Depuis 1991
Labels Epic Records, Sony Records
Site officiel www.spindoctors.com
Composition du groupe
Membres Chris Barron
Eric Schenkman
Mark White
Aaron Comess
Anciens membres Anthony Krizan
Ivan Neville
Eran Tabib
Carl Carter

Spin Doctors est un groupe de rock alternatif américain, originaire de New-York. Formé en 1991, il est surtout connu pour ses deux singles à succès Two Princes et Little Miss Can't Be Wrong, issus de l'album Pocket Full of Kryptonite, sorti en 1991.


Biographie[modifier | modifier le code]

Chris Barron en 2017.

L'histoire des Spin Doctors remonte à la fin des années 1980 à New York, dans un groupe appelé Trucking Company, qui comprenait le guitariste Eric Schenkman[2], John Popper, et plus tard Chris Barron, ami de Popper au lycée de Princeton, New Jersey. Popper quitte le groupe poru se consacrer à Blues Traveler. Désormais appelé Spin Doctors, et après le recrutement d'Aaron Comess et Mark White, la formation se met en place au printemps 1989[3].

The Spin Doctors sont signés chez Epic Records/Sony Music par l'A&R Frankie LaRocka en 1991[4]. Leur premier EP chez Rpic, Up for Grabs...Live, est enregistré en live au Wetlands Preserve de Manhattan, et publié en janvier 1991. En novembre 1992, ces chansons d'EP sont remixées pour devenir l'album Homebelly Groove...Live

Le premier album studio des Spin Doctors, Pocket Full of Kryptonite, est publié en août 1991. Le groupe continue de tourner se popularisant auprès d'un public solide, mais reste toujours marginal commercialement. En été 1992, le groupe joue au festival H.O.R.D.E. avec Widespread Panic, Blues Traveler, et Phish. Cet été, la popularité commerciale du groupe grimpe en flèche, avec une diffusion de leurs clips Little Miss Can't Be Wrong et Two Princes (réalisés par Rich Murray) sur MTV. L'album est certifié disque d'or en septembre 1992. D'autres clips sont tournés pour What Time Is It, How Could You Want Him (When You Know You Could Have Me?), et Jimmy Olsen's Blues. En juin 1993, l'album est certifié triple disque de platine[4]. Il finira par se vendre à plus de cinq millions aux États-Unis[5].

Les Spin Doctors font une apparition dans Sesame Street, chantant une version modifiée de Two Princes qui met l'accent sur l'importance de partager[6]. En 1993, ils reprennent Have You Ever Seen the Rain? de Creedence Clearwater Revival, pour le film Philadelphia[7] et Spanish Castle Magic pour l'album-hommage Stone Free: A Tribute to Jimi Hendrix.

Le deuxième album studio des Spin Doctors, Turn It Upside Down, est publié en juin 1994[8], mais est moins bien commercialement accueilli que Pocket Full of Kryptonite[5]. En 1998, les Spin Doctors signent chez Uptown/Universal et publient Here Comes the Bride en juin 1999. Pendant l'enregistrement de Here Comes the Bride, Mark White quitte le groupe.

En avril 2013, le groupe sort If the River Was Whiskey, son sixième album studio[9],[10].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Spin Doctors », allmusic (consulté le 28 novembre 2014).
  2. (en) « Eric Schenkman Interview », Guitarhoo!, Guitarhoo.com, (consulté le 21 février 2014).
  3. (en) Jeff Giles, « Miracle Cure », Rolling Stone, .
  4. a et b (en) Warren St. John, « 'That 90s Band' Tries Again », New York Times,‎ (lire en ligne).
  5. a et b (en) Donna Freydkin, « The Spin Doctors: Songs in the key of free », CNN, (consulté le 21 juillet 2008).
  6. (en) « Soundtracks for "Sesame Street" », IMDB (consulté le 26 septembre 2006).
  7. (en) « Soundtracks for "Philadelphia" », IMDB (consulté le 3 juin 2007).
  8. (en) Neil Strauss, « The Pop Life », New York Times, (consulté le 20 juillet 2008)
  9. (en) « iTunes - Music - If the River Was Whiskey by Spin Doctors », Itunes.apple.com (consulté le 29 avril 2013)
  10. (en) « If The River Was Whiskey: Spin Doctors: Music », Amazon.com, (consulté le 29 avril 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]