Spider-Man 2 : La Revanche d'Electro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spider-Man 2
La Revanche d'Electro
Éditeur Activision
Développeur Vicarious Visions

Date de sortie
  • États-Unis Canada 18 octobre 2001
  • Europe 26 octobre 2001[1]
Genre Action
Mode de jeu Un joueur.
Plate-forme PlayStation
Média CD
Contrôle Manette de jeu

Évaluation SELL : Pour tous publics
.

Spider-Man 2 : La Revanche d'Electro est un jeu vidéo d'action développé par Vicarious Visions et édité par Activision en 2001 sur PlayStation. Il fait suite à Spider-Man sorti 1 an auparavant sur la même plate-forme.

Comme son titre l'indique, il est proposé au joueur de vivre une aventure avec l'homme araignée provenant des Marvel Comics américains.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après une brève leçon avec Le Fauve, Spider-Man interrompt son cambriolage de BioTech, et réussi à positionner un traceur sur le vélo du dirigeant. Le traceur conduit Spider-Man à un entrepôt où il interroge un voyou qui lui indique la direction à suivre. Après une bataille avec Shocker, il se dirige vers l'aérodrome, mais est ralenti par une alerte à la bombe sur le chemin. Une fois arrivée à l'aérodrome, Spider-Man observe un pilote inconscient d'un avion démarré et prêt au décollage, et positionne un autre traceur sur l'hélicoptère utilisé par les assaillants. Libérant avec succès le pilote avant que l'avion ne se crashe, Spider-Man suit le traceur de l'hélicoptère jusqu'à une gare de triage. Là, Spider-Man se bat contre l'Homme Sable et monte à bord d'un train qui s'éloigne. A bord, Spider-Man rencontre Beetle, qui laisse derrière lui un indice quant à son plan.

Pendant ce temps, la cité des sciences et de l'industrie est prise d'assaut par Hammerhead et Scorpia qui sont venus prendre Dr. Watts en otage. Lorsque Spider-Man les défaits, il devient évident que l'Homme Sable s'est échappé avec Dr. Watts. Spider-Man décide de retourner à BioTech, où il doit faire face à Lézard. Une fois vaincu, Lézard revient à sa forme humaine et explique à Spider-Man que l'objectif d'Electro est de voler l'appareil "Bio-Nexus" au laboratoire du Dr Watts.

Après une course-poursuite sur les toits de la ville, Spider-Man arrive enfin au laboratoire du Dr Watts. Il y découvre la source d'énergie du "Bio-Nexus", mais seulement au prix d'une nouvelle bataille contre l'Homme Sable. Spider-Man réussit à se défaire de l'Homme Sable en l'évacuant à travers la grille d'égout avec de l'eau, et découvre ainsi un bulletin de nouvelles à propos de la source d'alimentation - un saphir nommé "Larme de Zeus" - qui est exposée au musée. Spider-Man prends la direction immédiate de ce musée. Rattraper par le Dr Watts et Electro, Spider-Man doit se battre contre Electro. Dans cette bataille, le Dr Watts est accidentellement capturé par Electro qui lui propose de le libérer si Spider-Man lui donne la "larme de Zeus". Spider-Man s’exécute à contre-cœur et rate cette tentative de récupérer la gemme avant que Electro ne la récupère.

Electro utilise le saphir sur lui-même pour doper ses pouvoirs à devenir Hyper-Electro ! Hyper-Electro s'envole vers un énorme conducteur afin d'y utiliser ses nouveaux pouvoirs. Il hurle alors, "CETTE NUIT, ELECTRO DANSES AVEC LES DIEUX !!". Spider-Man découvre finalement la faiblesse d'Hyper-Electro en endommageant le Bio-Nexus qui rend Hyper-Electro vulnérable en le poussant à attaquer les générateurs dont les condensateurs avaient été enlevés par Spider-Man. Avec Hyper-Electro diminués à ce point, Spider-Man réussi à le battre.

Le lendemain, Spider-Man lit la première page du journal publié par le Daily Bugle. Non seulement le journal raconte que Spider-Man a détruit le dispositif Bio-Nexus ainsi que larme de Zeus, mais le journal affirme aussi que c'est Thor qui a sauvé Manhattan d'Electro. Spider-Man se dit «Mais à quoi cela rime tout ça !. Spider-Man décide de changer d'agent.

Pendant ce temps, Hammerhead et Shocker jouent au Poker pendant qu'Electro croupis en prison. Electro se plaint qu'il aurait pu être un dieu si Spider-Man n'avait pas ruiné son plan.. Hammerhead lui demande de se taire ! Lorsque Hammerhead demande à Shocker s'il connaît d'autres jeux de cartes, Shocker déclare que peut-être les compagnons de cellule du Dr. Octopus en connaissent d'autres. Quand Shocker demande si l'un d'entre eux savent comment jouer au "Go Fish", Dr. Octopus se cogne la tête sur les barreaux de sa cellule comme il l'avait fait à la fin du premier jeu.

À Savoir[modifier | modifier le code]

La version originale du jeu est sortie après le 11 septembre 2001, et finalement réédité afin de modifier certaines étapes du jeu qui se déroule à Manhattan et notamment la bataille finale au World Trade Center. En effet, les concepteurs ont décidé de finalement la réaliser dans le cadre d'un large pont afin que la scène finale ne soit plus sur les tours jumelles. On voit quand même que l'antenne radio de la Tour du Nord n'a jamais été changé. En fait, à l'origine, la bataille finale était bien au sommet des tours du World Trade Center. Mais suite aux attentats du 9/11, et l'effondrement des tours, le jeu a été réédité avec une fin différente sur ce large pont. De plus, à l'origine, Electro crie "LE TOIT DU MONDE!" car il s'est désengagé de sa bataille avec Spider-Man pour aller sur le sommet du World Trade Center, obligeant Spider-Man à le traquer jusqu'aux tours jumelles pour la bataille finale. Dans la version du jeu republié, Spider-Man devine seulement l'endroit où retrouver Electro, sans l'aide d'un de ses traceurs d'araignée. Ensuite, à la fin du jeu republié, Thor est crédité d'avoir vaincu Electro dans la bataille finale. Ceci est dû au fait que Thor était censé apparaître dans une séquence vidéo du jeu où il parle avec Spider-Man peu après avoir vaincu Electro, donnant ainsi à Thor le succès de cette victoire sur Electro dans le journal Daily Bugle. Cette séquence vidéo a été supprimée parce que la fin originale du jeu se déroulait justement au World Trade Center. Enfin, plusieurs niveaux ont été renommés pour tenir compte de la destruction des tours du World Trace Center lors des attentats du 11 septembre 2001.

Distribution[modifier | modifier le code]

Remarque : en VO comme en VF, Spider-Man retrouve sa voix du premier épisode, à noter qu'en VO Rino Romano est le comédien qui lui prête sa voix dans la série animée contemporaine, Spider-Man Unlimited.

Notes et références[modifier | modifier le code]