Spicule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Spicule (biologie))

Sur les autres projets Wikimedia :

Un spicule, du latin spiculum (« petit épi, pointe, dard, aiguillon »), est un élément en forme d'aiguille. Le sens précis diffère selon le contexte.

Astronomie[modifier | modifier le code]

  • Un spicule est un jet de gaz solaire.

Biologie[modifier | modifier le code]

Biochimie[modifier | modifier le code]

Botanique[modifier | modifier le code]

Zoologie[modifier | modifier le code]

  • Chez les invertébrés, les spicules sont des sécrétions minérales extracellulaires, présentes dans les tissus de divers groupes.
    • En biologie marine et d'eau douce, les spicules sont des particules minérales ou chitineuses incluses dans l'enveloppe des éponges, des holothuries et de certains tuniciers. L'observation des spicules est souvent nécessaire à l'identification des espèces.
    • Le spicule des nématodes est une partie de l'appareil copulateur mâle.
  • Les spicules d'un chat sont des petites protubérances de forme pointue se trouvant à la base du pénis du chat, et présentant la particularité de disparaître après la castration de l'animal. Elles contribuent à induire l'ovulation, par frottement contre les parois du vagin de la femelle.