Grand requin-marteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sphyrna mokarran)

Sphyrna mokarran

Sphyrna mokarran
Description de cette image, également commentée ci-après
Requin-marteau
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Chondrichthyes
Sous-classe Elasmobranchii
Super-ordre Euselachii
Ordre Carcharhiniformes
Famille Sphyrnidae
Genre Sphyrna

Espèce

Sphyrna mokarran
(Rüppell, 1837)

Statut de conservation UICN

(CR)
CR :
En danger critique d'extinction

Répartition géographique

Description de l'image Sphyrna_mokarran_distmap.png.

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 12/06/2013

Le grand requin-marteau (Sphyrna mokarran) est une espèce de poissons qui vit dans les océans tropicaux et quelques mers. Il hérite des caractéristiques des requins-marteaux, en particulier leurs larges extensions aplaties de part et d'autre de la tête qui donnent à ces poissons une grande portance et leur permettent de prendre des virages plus serrés que les autres requins. Comparé aux autres requins-marteaux, le grand requin-marteau est immédiatement reconnaissable à sa nageoire dorsale particulièrement développée.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce requin pélagique et parfois côtier se trouve dans tous les océans tropicaux ainsi que dans la mer Rouge et la Méditerranée. Il évolue entre la surface et 100 mètres de profondeur.

Description[modifier | modifier le code]

Le grand requin-marteau mesure entre 3,5 et 6 m de long et peut peser jusqu'à 500 kg. Le record en longueur est détenu par un mâle de 6,1 m. Le grand requin-marteau le plus lourd est une femelle de 580 kg mesurant 4,4 m de long.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Le grand requin-marteau est le plus souvent solitaire. Son activité est essentiellement nocturne, il peut vivre jusqu'à environ 37 ans dans son milieu naturel. Il est très territorial et peut se montrer agressif avec les plongeurs.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Chez les requins-marteaux, la gestation est vivipare et plus longue que celle de l'humain : elle varie de 9 à 12 mois. La femelle peut avoir dans son ventre de 10 à 40 embryons de requins. Ils mesurent environ 60 cm à la naissance. La reproduction reste très mystérieuse car il est très difficile de pouvoir l'observer. Les mâles sont dotés de ptérygopodes, comme la majorité des requins, sortes de doubles nageoires constituant un sexe externe. Les quelques observations effectuées tendent à montrer que les mâles s'agrippent aux femelles avec leurs dents pour les féconder, ce qui peut être fatal pour ces dernières.

Une étude a été réalisée sur cette espèce entre 2001 et 2007. Dans un zoo du Nebraska aux États-Unis, une femelle requin-marteau a mis bas un petit, seule.

L'analyse génétique confirme le fait que cette naissance est issue de la parthénogenèse, reproduction asexuée pour la première fois observée chez le requin.

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Les principaux prédateurs du grand requin-marteau sont l'orque, les requins de plus grande taille comme le requin-tigre et l'homme.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le grand requin-marteau se nourrit de poissons osseux mais également de raies et de requins. La raie léopard est l'une de ses proies favorites. Accessoirement ce requin se nourrit également de crustacés, de céphalopodes et de dauphins.

Particularités[modifier | modifier le code]

Le grand requin-marteau est immunisé contre le venin des raies pastenagues. C'est aussi l'un des requins les plus sensibles à l'électricité. Ses cellules sensorielles sont capables de détecter des variations inférieures à µV/cm[réf. nécessaire].

Conservation[modifier | modifier le code]

Cette espèce de requin est en danger critique d'extinction et a été inscrite sur la liste rouge de l'UICN en . Son état de conservation s'est dégradé depuis 2004 où l'espèce était "seulement" considérée comme en danger d'extinction (EN).

Autres requins-marteaux[modifier | modifier le code]

Vous pouvez consulter ici une liste des autres requins-marteaux.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :