Hippotion celerio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sphinx phoenix)
Aller à : navigation, rechercher
Hippotion celerio
Description de cette image, également commentée ci-après

Sphinx phoenix

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Famille Sphingidae
Sous-famille Macroglossinae
Tribu Macroglossini
Genre Hippotion

Nom binominal

Hippotion celerio
(Linnaeus, 1758)

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après

Distribution du Sphinx phoenix dans le monde

     /    en rouge : habitat permanent

     /    en orange : habitat migratoire

Le Sphinx phoenix (Hippotion celerio) est une espèce de lépidoptères de la famille des Sphingidae, de la sous-famille des Macroglossinae, de la tribu des Macroglossini et du genre Hippotion. C'est l'espèce type pour le genre.

Description[modifier | modifier le code]

L'envergure varie de 28 à 35 mm. Le corps et la partie dorsale de l'aile antérieure des adultes est de couleur ocre avec parfois des nuances de vert. Ils ont des points et des stries blanches argentées mais ce sont les bandes argentées obliques de la face dorsale de l'aile antérieure qui sont les plus remarquables. La face dorsale de l'aile postérieure est rouge près du tornus et s'éclaircit au fur et à mesure qu'on s'en éloigne. L'aile postérieure est traversée par une barre noire avec des veines transversales de la même couleur.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Répartition
Tout l'Ancien Monde sauf dans le nord et une grande partie de l'Asie (centre et nord) ; Océanie sauf la Nouvelle-Zélande.

Biologie et écologie[modifier | modifier le code]

  • Période de vol des adultes : août à octobre.
  • Habitat : partout.
  • Fleurs visitées : toutes espèces nectarifères.
  • Plantes-hôtes pour la chenille : Vitis, Galium, Epilobium, Linaria et Daucus.
  • Migration : espèce séjournant en hiver en Afrique.
  • Assez rare.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Hippotion celerio a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Sphinx celerio[1].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Sphinx celerio Linnaeus, 1758protonyme
  • Sphinx tisiphone Linnaeus, 1758[2]
  • Phalaena inquilinus Harris, 1780[3]
  • Elpenor phoenix Oken, 1815[4]
  • Hippotion ocys Hübner, 1819[5]
  • Deilephila celerio augustii (Trimoulet, 1858)
  • Deilephila albolineata Montrousier, 1864[6]
  • Hippotion celerio unicolor Tutt, 1904
  • Hippotion celerio pallida Tutt, 1904
  • Hippotion celerio brunnea Tutt, 1904
  • Hippotion celerio sieberti (Closs, 1910)
  • Hippotion celerio rosea (Closs, 1911)
  • Hippotion celerio luecki Closs, 1912

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • en français : le Sphinx phoenix, le Phoenix, le Sphinx du taro[réf. nécessaire]
  • en anglais : Vine Hawk-Moth
  • en allemand : Große Weinschwärmer

Le Sphinx phoenix et l'Homme[modifier | modifier le code]

Philatélie[modifier | modifier le code]

Ce papillon figure sur une émission de la poste aérienne de Nouvelle-Calédonie de 1967 (valeur faciale : 29 francs).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Linnaeus, 1758 Syst. Nat.(Edn 10) 1 : 491
  2. Linnaeus, 1758 Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 492
  3. Harris, [1780] Expos. Ins.: 93
  4. Oken, 1815 Lehrbuch Naturgesch. 3 (Zool.) (1): 760
  5. Hübner, [1819] Verz. bek. Schmett. (9): 135
  6. Montrouzier, 1864 Ann. Soc. linn. Lyon (2) 11: 250

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :