Sphenodon punctatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sphenodon punctatus

Description de cette image, également commentée ci-après

Tuatara (Sphenodon punctatus)

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Rhynchocephalia
Famille Sphenodontidae
Genre Sphenodon

Nom binominal

Sphenodon punctatus
(Gray, 1842)

Synonymes

  • Hatteria punctata Gray, 1842
  • Sphenodon guntheri Buller, 1877

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/75

Sphenodon punctatus, ou Sphénodon ponctué est une espèce de rhynchocephales de la famille des Sphenodontidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution des sphénodons en Nouvelle-Zélande. Légendes (chaque point peut représenter jusqu'à sept îles)

Cette espèce est endémique de Nouvelle-Zélande[1]. Elle se rencontre sur des îles au nord de l'île du Nord et sur des îles du détroit de Cook.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (12 janvier 2013)[2]

  • Sphenodon punctatus punctatus (Gray, 1842)
  • Sphenodon punctatus reischeki Wettstein, 1943

Description[modifier | modifier le code]

Sphenodon punctatus
Sphenodon punctatus

Il ressemble superficiellement à un lézard. Il mesure environ 50 cm de longueur et pèse de 500 g à 1 kg. Il supporte des températures plus basses que les autres reptiles.

Vivant longtemps, certains individus au-delà d'un siècle, il se reproduit lentement. La maturité sexuelle n'intervient qu'après dix ans. La femelle pond par intervalles de quatre ans des œufs qui prennent de douze à quinze mois pour éclore.

Comme certains lézards, il développe un troisième œil sur le sommet du crâne. Cet œil lui serait utile pour absorber les rayons ultraviolets et pour produire de la vitamine D.

Protection[modifier | modifier le code]

Le statut de conservation UICN de Sphenodon punctatus est "Préoccupation mineure" depuis 1996 et n'a pas été revu depuis. Cependant, il était listé comme rare en 1992 dans le livre rouge de l'UICN (IUCN Red Data Book)[3] et le «US Fish and Wildlife Service » estime qu'il est en danger ou en danger d'extinction dans tout ou une partie importante de ses territoires[4]. Des efforts sont en cours pour supprimer les prédateurs introduits, en particulier les rats, des îles à tuatara[4]. Il est listé dans l'appendice I des espèces du CITES qui est sa classification la plus restrictive pour une espèce[5]. Donc cette espèce peut être considéré comme en danger d'extinction.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Sphenodon guntheri Buller, 1877[6] a été synonymisé avec Sphenodon punctatus sur la base d'une étude génétique sur le genre Sphenodon[7].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1842 : Description of two hitherto unrecorded species of reptiles from New Zealand; presented to the British Museum by Dr. Dieffenbach. The Zoological Miscellany. Treuttel, Würtz & Co., London, vol. 2, p. 72.
  • Wettstein, 1943 : Sphenodon punctatus reischeki nov. subsp. Zoologische Anzeiger, Leipzig, vol. 143, p. 45-47.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Sphenodon punctatus  (en)
  2. Reptarium Reptile Database, consulté le 12 janvier 2013
  3. More Tuatara Facts sur le New Zealand Natural History Guide Book.
  4. a et b Conservation status sur animals.jrank.org
  5. Conservation Status sur animaldiversity.ummz.umich.edu
  6. Buller 1877 : Further notes on the habits of the tuatara lizard. Transactions and Proceedings of the New Zealand Institute, vol. 11, p. 349-351 (texte intégral).
  7. Hay, Sarre, Lambert, Allendorf & Daugherty, 2010 : Genetic diversity and taxonomy: a reassessment of species designation in tuatara (Sphenodon: Reptilia) Conservation genetics, vol. 11, n. 3, p. 1063-1081 (texte intégral)