Spencer Reid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reid.
Spencer Reid
Personnage de fiction apparaissant dans
Esprits criminels.

Matthew Gray Gubler (interprète du personnage) au PaleyFest 2008

Alias Spence (par J.J.)
P'tit génie (par ses collègues)
Beau gosse (par Derek Morgan)
Dr Joseph Bell (correspondance avec Maeve Donovan)
Naissance (36 ans)
Origine Drapeau de Las Vegas Las Vegas[1]
Drapeau du Nevada Nevada Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Masculin
Activité Agent du FBI
Profileur
Docteur
Psychologue
Philosophe
Sociologue
Chimiste
Mathématicien
Ingénieur
Famille William Reid[2] (père)
Diana Reid[3] (mère)
Daniel (oncle, décédé)
Henry Jareau LaMontagne[1] (filleul)
Entourage Jason Gideon (mentor, ancien collègue et ami, décédé)
Aaron Hotchner (ancien supérieur, collègue et ami)
Derek Morgan (ancien collègue et meilleur ami)
Jennifer Jareau (collègue et meilleure amie)
Penelope Garcia (collègue et amie)
Ellie Greenaway (ancienne collègue)
Emily Prentiss (supérieure, collègue et amie)
David Rossi (collègue et ami)
Maeve Donovan (amour courtois, décédée)
Lila Archer (ancien flirt)
Alex Blake (ancienne collègue)
Erin Strauss (supérieure, décédée)
Mateo Cruz (ancien supérieur)

Créé par Jeff Davis
Interprété par Matthew Gray Gubler
Séries Esprits criminels
Première apparition 1x01 : Les profilers
Saisons
1 • 2 • 3 • 4 • 5 • 6
7 • 8 • 9 • 10 • 11 • 12 • 13

Spencer Reid est un personnage de fiction de la série télévisée Esprits criminels, interprété par Matthew Gray Gubler et doublé par Taric Mehani en version française. En dépit de son jeune âge, sa grande intelligence et sa mémoire en font un atout dans l'équipe du BAU.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Spencer Reid est le fils de William et Diana Reid. Il est né en octobre 1981 à Las Vegas, dans le Nevada. C'est un personnage créé par Jeff Davis et interprété par Matthew Gray Gubler.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la série[modifier | modifier le code]

le Dr Spencer Reid est un génie qui possède un QI de 187 sur l'échelle de Cattell, ainsi il peut lire 20 000 mots par minute qu'il mémorise parfaitement grâce à sa mémoire eidétique. Originaire de Las Vegas, il a obtenu son bac à l'âge de 12 ans. Dans son enfance, son père a quitté le foyer familial, n'étant plus capable de gérer la schizophrénie paranoïde de sa mère, Spencer n'avait alors que 5 ans. Reid a ensuite grandi en apprenant tout ce qu'il pouvait des livres, avec une mère qui lui faisait souvent la lecture.

Pendant son enfance, les camarades de son collège l'avaient ligoté nu à une cage d'un terrain de football devant tous les élèves du collège[4] et il a été de nombreuses fois humilié par la suite, notamment en cours de sport.

Il était déjà à l'université à l'âge de quatorze ans et se rendait à vélo au campus, tout en sachant conduire une voiture mais n'ayant pas l'âge requis pour passer son permis de conduire.

Matthew Gray Gubler (à gauche) en compagnie de l'équipe de la série et du producteur Edward Allen Bernero au PaleyFest 2008.

Pendant la série[modifier | modifier le code]

À l'âge de 18 ans, il place sa mère en hôpital psychiatrique afin de la protéger d'elle-même. Restée internée depuis, Reid a déclaré lui envoyer des lettres tous les jours car il se sent coupable de ne pas lui rendre visite. La mère de Reid lui a enseigné la littérature, et plus particulièrement celle du XVe siècle ; pour elle « chaque jour, la vie nous réserve une aventure »[5]. Reid est également inquiet du fait que la maladie de sa mère puisse être héréditaire. Il explique à Morgan « [savoir] ce que c'est d'avoir peur de son propre esprit »[6]. Au cours de la sixième saison, il pense même être atteint de la maladie à cause de migraines violentes, et fait un parallèle avec un tueur en série schizophrène du même âge que lui.

Lors de ses années du lycée, il a connu une personne qui était son rival en tout point (concours d'orthographe, de maths... et même sur le désir de rentrer au FBI). Il s'appelait Ethan mais celui-ci a abandonné dès le premier jour[7]. Le Dr Spencer Reid entra finalement au FBI en tant qu'analyste du comportement. Lors du 18e épisode de la première saison, une jeune femme mêlée à leur enquête l'a embrassé dans une piscine et semblait avoir le béguin pour lui, ce qui était apparemment réciproque. Il s'est servi de leur baiser pour arrêter la tueuse qui s'en prenait à elle. Leur histoire a pris fin avec l'épisode, après que Spencer eut pris la décision de ne pas la rappeler.

Il a des liens profonds avec ses collègues. Il considère Jason Gideon comme son mentor au début de la série, puis ce rôle revient à l'agent Aaron Hotchner après le départ de Gideon. Il est aussi considéré comme le « petit frère » des membres du bureau (surtout Derek Morgan dont il est très proche). Il est le parrain d'Henry, le fils de Jennifer « J.J. » Jareau et William « Will » LaMontagne Jr.

Après avoir été enlevé, torturé et drogué par un tueur en série souffrant d'un trouble dissociatif de l'identité (épisodes 14 et 15 de la deuxième saison), Reid a développé un problème d'addiction. Dans la troisième saison, il se rend anonymement à une réunion où on apprend qu'il n'est plus dépendant depuis plusieurs mois.

Dans la quatrième saison (épisode 7), il retrouve la trace de son père et le soupçonne de meurtre. Il résoudra l'enquête avec l'aide de l'équipe et de sa mère. Il apprend finalement que l'ami imaginaire « Riley » qu'il s'était créé, ainsi que les rêves qu'il faisait de lui depuis son enfance, provenaient de souvenirs refoulés d'un véritable enfant de son quartier, Riley Jenkins, violé et tué par un pédophile que Spencer avait rencontré à l'époque, et qui fut à son tour tué avec la complicité indirecte de ses propres parents. Ce secret fut la raison première de leur séparation.

Dans le premier épisode de la cinquième saison, il reçoit une balle dans le genou en protégeant l'homme qui allait prendre le projectile, si bien que pendant une dizaine d'épisodes, Reid utilisera des béquilles.

Au début de la septième saison, il met une certaine distance entre J.J. et lui, cette dernière ayant laissé croire à toute l'équipe qu'Emily Prentiss était morte.

Durant l'épisode 12 de la huitième saison, il assiste à la mort de Maeve Donovan, une brillante jeune femme victime d'un harceleur, avec qui il correspondait depuis dix mois et dont il était amoureux. Elle est tuée sous ses yeux par son harceleur qui s'avère être une étudiante dont elle avait rejeté la thèse et qui avait vu dans cette décision la peur de Maeve de se retrouver face à une élève qui serait plus brillante qu'elle. Reid restera profondément anéanti par ce décès et restera pendant deux semaines cloîtré dans son appartement, n'ouvrant ou ne répondant à personne. Depuis, il souffre d'insomnies (Saison 8 Épisode 20).

À la fin de la neuvième saison, Reid se prend une balle dans le cou. Rapidement hospitalisé, il survit mais manque de se faire tuer par un policier et un infirmier corrompus : il sera sauvé par Penelope Garcia, venue à son chevet. Et dans l'épisode 7, Reid aide une femme à accoucher dans son salon. Elle donnera son prénom au bébé pour cela.

Parmi les membres de l'équipe, il sera le plus bouleversé par le meurtre de Gideon (découvert dans l'épisode 13 de la dixième saison).

Pendant qu'il tente d'arrêter une tueuse à gages dans l'épisode 11 de la onzième saison, on apprend que sa mère est atteinte de démence (Alzheimer précoce) et n'arrive plus à reconnaître son fils selon le moment. On découvre à la fin de l'épisode que Reid risque lui aussi de développer cette forme de démence, mais qu'il est impossible de le prédire à cause de son jeune âge.

Dans l'épisode 4 de la douzième saison, on apprend que Diana Reid avait été sélectionnée pour participer à un essai clinique contre la maladie d'Alzheimer, appelée « amélioration métabolique de la neurodégénérescence » et dont les premiers résultats étaient très encourageants. Spencer en était d'autant plus heureux que dans le même épisode, il est prévenu que sa mère errait dans un casino près de sa résidence sans savoir où elle était. Il apprend malheureusement qu'au final, Diana ne pourra pas participer à l'étude clinique pour cause de restrictions budgétaires, ce qui l'a fortement déçu.

Après avoir envisagé diverses possibilités, il décide d'accueillir sa mère chez lui et de prendre soin d'elle (avec l'assistance d'une aide-soignante à domicile quand il est absent pour son travail). Parallèlement, il continue de faire des recherches afin de lui trouver des traitements alternatifs adaptés.

Suite aux événements de l'épisode 13, où il est arrêté au Mexique en état de confusion et possession de drogue (pour ce qui semble être un coup monté), il est extradé vers les États-Unis mais gardé en détention, suspecté de meurtre. On apprend dans les deux derniers épisodes de la saison, que la personne qui est derrière tout ça n'est autre que la tueuse en série et psychopathe Cat Adams, arrêtée précédemment par lui et détenue en isolement depuis six mois. Dans son plan machiavélique cherchant à lui prouver qu'ils sont tous les deux pareils, elle fera enlever sa mère sous ses yeux et arrivera pendant un bref moment à lui faire croire qu'elle aurait réussi, avec l'aide de complices et par un procédé tordu mais plausible, à tomber enceinte de lui par insémination (bien que Reid ne soit effectivement pas le père de l'enfant). Poussé à bout, Reid en viendra presque à l'étrangler à mort.

Au début de la treizième saison, après une période d'évaluation durant le congé de ses collègues (suite aux événements récents qu'il a subi), il a été réhabilité à la condition obligatoire de prendre trente jours de congé tous les cent jours de travail.

Autres informations[modifier | modifier le code]

  • Entré au BAU en 2004[8] à l'âge de vingt-trois ans, il est jugé très jeune pour pouvoir exercer une telle fonction malgré le fait qu'il soit virtuellement le membre le plus intelligent de l'équipe.
  • Jason Gideon le présente toujours aux étrangers comme « Dr Reid » au lieu d'« Agent Reid » (ce qui deviendra systématique pour tous ses collègues), pour qu'on ne lui marche pas sur les pieds selon Aaron Hotchner. Quand Spencer lui demande pourquoi, il lui répond : « C'est parce qu'il sait que les gens risquent de ne voir en toi qu'un gamin et qu'il veut que l'on te respecte »[9].
  • Il a des doctorats en chimie, mathématiques et ingénierie. Il est également diplômé en psychologie et en sociologie, et il suit des cours en philosophie[10].
  • Il a hérité son amour des livres de sa mère, ancienne enseignante spécialisée dans la littérature du XVe siècle.
  • Son anniversaire est fêté à deux reprises durant la série : celui de ses vingt-quatre ans dans le quatrième épisode de la première saison, et celui de ses trente ans dans le onzième épisode de la septième saison.
  • Il est l'agent du FBI préféré de son filleul Henry, le fils de J.J.
  • Il emploie souvent le terme « famille » pour désigner son équipe. Sa difficulté à gérer ses émotions le rend ainsi facilement affecté par le départ ou décès d'un de ses collègues.
  • Il est le seul agent de l'équipe à utiliser un revolver (S&W 65) comme arme de service bien qu'au début de la série il utilisait le même pistolet (Glock 17/19) que les autres.
  • Son donut préféré est celui au chocolat et vermicelles.
  • Il parle notamment le russe[11] et le coréen.
  • À une seule exception connue[12] et bien que d'un très haut niveau, il n'a jamais battu Gideon aux échecs. Après la mort de ce dernier, il s'habituera à y jouer avec David Rossi.
  • À cause de sa capacité à compter les cartes, il est banni de tous les casinos du Nevada.
  • C'est parce qu'il a une crainte des microbes qu'il ne sert pas les mains des gens.
  • Bien qu'il ait le permis, il ne possède pas personnellement de véhicule et évite de conduire quand c'est possible.
  • À cause de l'une de ses pires affaires[13], il a souffert durant un temps d'un problème de drogue (hydromorphone) avant de fréquenter un groupe de soutien.
  • Deux enfants héritent de son prénom : Spencer Johnson, le bébé d'un tueur en série dont il a aidé à l'accouchement pendant une affaire[14] ; et Hank Spencer Morgan, le fils de Derek.
  • Il est fait plusieurs fois mention durant la série de son désir de paternité.
  • Durant une affaire, il avoue ne pas avoir d'adresse électronique[15].
  • Il est actuellement le seul profileur (ainsi que l'un des deux seuls membres avec Penelope Garcia) de l'équipe d'origine à être resté au BAU tout au long de la série.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Épisode 4x07 : Tuer le père
  2. Le personnage de William Reid est interprété par Taylor Nichols.
  3. Le personnage de Diana Reid est interprété par Jane Lynch.
  4. Épisode 3x16 : Humiliés
  5. Épisode 1x22 : La Quête (1re partie)
  6. Épisode 2x11 : Pulsions
  7. Épisode 2x18 : L'Éventreur
  8. Épisode 3x19 : Amnésie
  9. Épisode 1x01 : Les Profilers
  10. Épisode 4x08 : Duel de maîtres
  11. Épisode 10x18 : L'Échiquier politique
  12. Épisode 1x02 : Par feu et par flammes
  13. Épisode 2x15 : Confessions (2e partie)
  14. Épisode 9x07 : Le Cerbère
  15. Épisode 5x22 : Traque sur internet