Spencer Perceval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spencer Perceval
Illustration.
Fonctions
Premier ministre du Royaume-Uni
Monarque George III
Prédécesseur William Cavendish-Bentinck
Successeur Robert Jenkinson
Chancelier de l'Échiquier
Monarque George III
Prédécesseur Henry Petty-Fitzmaurice
Successeur Nicholas Vansittart
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau : Royaume-Uni Mayfair, Londres
Date de décès (à 49 ans)
Lieu de décès Drapeau : Royaume-Uni Palais de Westminster, Londres
Nature du décès Assassinat
Sépulture St Luke's Church, Charlton (en), Londres
Nationalité Britannique
Parti politique Tory
Diplômé de Trinity College

Signature de Spencer Perceval

Spencer Perceval
Premiers ministres du Royaume-Uni

Spencer Perceval (Londres, Londres, ) est un homme d’État britannique ayant accédé à la fonction de Premier ministre. Il a été assassiné en 1812, alors qu’il traversait le palais de Westminster pour se rendre à un débat à la Chambre des communes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Illustration du XIXe siècle de l'assassinat de Perceval dans le bulletin the Newgate Calendar.
Arrestation de l'assassin de Perceval en 1812, à l'entrée de la Chambre des communes.

Né à Audley Square en Mayfair, Londres, il est fils de John Perceval, comte d'Egmond, Premier Lord de l'Amirauté, et de Catherine Compton, baronne Arden.

Élu membre du Parlement, en 1797, il se fit remarquer parmi les soutiens du ministère, par son éloquence, son zèle et ses connaissances en matière de finances. Successivement solliciteur et procureur-général, chancelier de l'Échiquier en 1807, Premier Lord du Trésor en 1809. Il fut assassiné le par un déséquilibré du nom de John Bellingham (qui sera jugé, puis pendu sept jours plus tard), alors qu'il s'apprête à rentrer dans la Chambre des communes. Il est à ce jour le seul Premier ministre du Royaume-Uni à avoir trouvé la mort dans un assassinat.

Monuments[modifier | modifier le code]

Mémorial à Spencer Perceval dans l'église Saint-Luc à Charlton.

Il y a une statue de Spencer Perceval à Northampton, sculptée par Francis Leggatt Chantrey en 1817. Il y a aussi un buste de lui dans l'église Saint-Luc (St Luke's Church) dans le quartier londonien de Charlton, où il est enterré.

En 2014, plus de deux siècles après son assassinat, une plaque commémorative sur le site dans le palais de Westminster était dévoilée[1].

Sources[modifier | modifier le code]

  • Essai biographique sur M. Perceval, premier ministre d'Angleterre, traduit de l'anglais par Henri de Lasalle (Paris, 1812).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Spencer Perceval - Plaque for assassinated Prime Minister », BBC News,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]