Spencer Compton (2e comte de Northampton)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Spencer Compton
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du Parlement d'Angleterre
Membre du parlement d'Angleterre de 1621-1622
Ludlow (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 41 ans)
Formation
Activité
Père
Mère
Elizabeth Spencer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Mary Beaumont (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
James Compton (3e comte de Northampton)
Lady Penelope Compton (d)
Sir Spencer Compton (d)
Henry Compton
Charles Compton (d)
William Compton
Unknown Compton (d)
Lady Anne Compton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit
Distinction

Spencer Compton, 2e comte de Northampton (-), appelé Lord Compton de 1618 à 1630, était un soldat et homme politique anglais qui a siégé à la Chambre des communes en 1621-1622. Il devint pair par ordre d'accélération en 1626 et par héritage en 1630. Il a combattu dans l'armée royaliste et a été tué au combat lors de la bataille de Hopton Heath .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le fils de William Compton (1er comte de Northampton), et de son épouse Elizabeth, fille et héritière de Sir John Spencer (maire de Londres) (en), Lord-maire de Londres[1],[2]. Il fut créé Chevalier de l'ordre du Bain le . En 1621, il fut élu député de Ludlow. Également en 1621, il fut nommé maître des robes du prince de Galles et assista à ce dernier dans l'aventure en Espagne en 1623. En 1626, il devint baron Compton par décret d'accélération. En 1630, il hérite du comté de la mort de son père en 1630 et assume ses fonctions de Lord Lieutenant du Gloucestershire et de Lord Lieutenant du Warwickshire.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Au début de la Première révolution anglaise, il fut chargé de l'exécution de la Commission of Array dans le Warwickshire. Après des succès et des échecs divers dans les Midlands, il combattit à Edgehill et, après le retour du roi à Oxford, se vit confier en la surveillance militaire de Banbury et du pays voisin. Il a été attaqué à Banbury par les forces parlementaires le , mais relevé le lendemain par le Prince Rupert du Rhin.

En , il quitta Banbury pour relever Lichfield et, ayant échoué là-bas, se rendit à Stafford, qu'il occupa. De là, le , accompagné de trois de ses fils, il sortit avec ses troupes et combattit Sir John Gell (en) et Sir William Brereton (en) à Hopton Heath .

Il mit en fuite la cavalerie ennemie et prit huit armes à feu, mais au moment de la victoire, alors qu'il chargeait trop loin à l'avant, il était entouré par les soldats du parlement. À ceux qui lui offraient de se rendre, il répondait qu'il était dédaigneux de s'éloigner des voyous et des rebelles de base qu'ils étaient, après quoi il fut tué par un coup sur la tête. Edward Hyde (1er comte de Clarendon) décrit sa mort comme une grande perte pour la cause.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a épousé Mary, fille de sir Francis Beaumont (non le dramaturge), dont il a eu deux filles et six fils. Le fils aîné, James lui succéda comme 3e comte de Northampton. Henry est devenu évêque de Londres. Charles, William Compton (officier) et Spencer se sont tous distingués dans la cause du roi. William était l'un des premiers membres de l'organisation royaliste des Sealed Knot.

Références[modifier | modifier le code]

(en) « Spencer Compton (2e comte de Northampton) », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [Compton (2e comte de Northampton)  (en) Lire en ligne sur Wikisource]

"Northampton, comtes et marquis de"    . Encyclopædia Britannica . 19 (11e éd. ). La presse de l'Université de Cambridge. pp.   765–767.