Speedball 2: Brutal Deluxe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Speedball.

Speedball 2
Brutal Deluxe
Image illustrative de l'article Speedball 2: Brutal Deluxe

Éditeur Image Works
Développeur Bitmap Brothers

Date de sortie 1990
Genre Sport futuriste
Mode de jeu 1 à 2 joueurs
Plate-forme Atari ST, Amiga, Acorn Archimedes, Commodore 64, CD32, DOS, Master System, Mega Drive, Game Boy, Game Boy Advance
Média Disquette, cassette, cartouche, CD-ROM
Contrôle Joystick, clavier, manette

Speedball 2: Brutal Deluxe est un jeu vidéo de sport futuriste développé par Bitmap Brothers et édité par ImageWorks en novembre 1990 sur Atari ST et début 1991 sur Amiga. Divers conversions sur micro-ordinateurs et consoles ont vu le jour par la suite.

Il s'agit de la suite de Speedball, sorti en 1988.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu oppose deux équipes de neuf joueurs dans un sport futuriste mélangeant football américain et handball. Les joueurs, munis d'une lourde armure, tiennent la balle à la main et doivent la faire entrer dans le but adverse par tous les moyens. Il est autorisé de frapper les adversaires pour se saisir de la balle, et les faire sortir sur blessure rapporte autant de points qu'un but. D'autres bonus sont attribués à qui lancera la balle dans un tourniquet, sur des buzzers ou sur des étoiles que l'on active et que l'adversaire peut éteindre. Des leviers peuvent électrifier la balle pour empêcher l'adversaire de la toucher[1].

D'une prise en main très simple, le jeu nécessite réflexes et sang-froid. En effet, plus le joueur progresse et plus les adversaires sont rapides et puissants. Il s'agit alors de savoir éviter les défenseurs, adresser de bonnes passes, attaquer le porteur du ballon au bon moment, et empocher des bonus partout où ils sont disponibles.

Contrairement au premier Speedball, ce second opus offre une partie management et une compétition calquée sur les championnats de sports professionnels. Ainsi il est possible de transférer des joueurs comme de leur fournir des équipements améliorés.

Listes des équipes[modifier | modifier le code]

Les équipes participant à la ligue de Speedball sont réparties en 2 divisions. L'équipe contrôlée par le joueur est nommée Brutal Deluxe. Elle est initialement classée en 2e division.

Division 1 Division 2
Super Nashwan Steel Fury
Fatal Justice Damocles
Turbo Hammers The Renegades
Lethal Formula Baroque
Explosive Lords Violent Desire
Mean Machine Raw Messiahs
Rage 2000 Revolver
Powerhouse Brutal Deluxe

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

  • Revue de presse

Tilt, Alain Huyghues-Lacour, janvier 1991[2] :

« A leur habitude les Bitmap Brothers offrent une réalisation irréprochable. (…) Speedball 2 est un jeu d'une grande richesse, qui surclasse toutes les autres simulations de sport futuriste. Il faut reconnaître qu'à l'instar du programme précédent, Speedball 2 présente une excellente gestion des joueurs et que la jouabilité est un modèle du genre. »

Version Amiga et/ou Atari ST
ACE 903/1000[3]CU Amiga 93%[4]Joystick 80%[5]Génération 4 94%[6]Tilt 18/20[2]Zzap! 96%[7]

Version GBA
Jeux Vidéo Magazine 6/20[8]Jeuxvideo.com 11/20[9]

  • Récompense

4 d'or Fnac Génération 4 1990 du « jeu d'action original »[10]

Conversions[modifier | modifier le code]

édité par : Image Works
Musique et sons : Imagitec Design
édité par : Image Works
édité par : Virgin Games
édité par : Arena Entertainment
édité par : Virgin Games
édité par : Renegade Software
Développé Crawfish Interactive et édité par Wanadoo Edition
édité par : Glu Mobile
édité par : Empire Software
édité par : Tower Studios - réalisé par : Vivid Games / The Bitmap Brothers

La série[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tony Mott, Les 1001 jeux vidéo auxquels il faut avoir joué dans sa vie, Flammarion, , 960 p. (ISBN 978-2-0812-6217-1), p. 181
  2. a et b Speedball 2, Tilt, no 86, page 42-43, janvier 1991.
  3. Speedball 2, ACE, no 43, page 49, avril 1991.
  4. Speedball 2, CU Amiga, page 54-55, février 1991.
  5. Speedball 2, Joystick, no 11, page 256-257, décembre 1990.
  6. Speedball 2, Génération 4, no 28, page 108-109, décembre 1990.
  7. Speedball 2, Zzap!64, no 71, page 70-71, mars 1991.
  8. Laurent Defrance, Speedball 2 : Manque de boost, novembre 2002, Jeux Vidéo Magazine n°26, p. 134.
  9. pilou, Test du jeu Speedball 2, 11 septembre 2002, Jeuxvideo.com.
  10. Les 4 d'Or FNAC Génération 4, Génération 4, no 32, page 121-125, avril 1991.

Liens externes[modifier | modifier le code]