Speedball (mélange)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le speedball est un terme qui désigne le mélange de l'héroïne ou de la morphine, et de la cocaïne, le tout pris par trace inhalée ou en injection intraveineuse. C'est une concoction potentiellement mortelle : la cocaïne agit comme un stimulant augmentant le rythme cardiaque, mais ses effets disparaissent plus rapidement que ceux de l'héroïne qui à son tour ralentit le cœur. Il est alors possible de subir une overdose à retardement (techniquement des difficultés respiratoires sérieuses) quand le stimulant cesse d'agir et que les effets de l'héroïne sont pleinement ressentis.

Parfois, d'autres combinaisons de stimulants et de dépresseurs sont appelés speedball, comme l'utilisation d'amphétamines avec des benzodiazépines.

Décès dus au speedball[modifier | modifier le code]

Le speedball a contribué à la mort de plusieurs personnes connues, comme John Belushi, Chris Farley[1], Brent Mydland, Layne Staley, River Phoenix, Chris Kelly, Mitch Hedberg, Eric Show, Hillel Slovak, Ol' Dirty Bastard et Jean-Michel Basquiat. Chet Baker en fit également consommation, tout comme le guitariste et co-fondateur des Rolling Stones Keith Richards, ainsi que Dave Gahan, le chanteur de Depeche Mode, qui faillit en mourir le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. findadeath.com - Chris Farley
  2. (en) Brian Hiatt, « Q&A: David Gahan », sur Rolling Stone, (consulté le 14 octobre 2017)