Speed sail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sail.
Speed sail

Le speed sail (anglicisme, ou la planche à voile terrestre[1]) est un sport de plein air reconnu par la FFCV (Fédération française de char à voile) sous le nom de "classe 7". Il se pratique essentiellement sur les plages du nord et de la côte atlantique. Le speed sail utilise le vent pour avancer et peut atteindre des vitesses de 80 à 90 km/h sur un matériel standard. C'est en quelque sorte une planche à voile sur sable.

Historique[modifier | modifier le code]

Hiver 1977, Arnaud de Rosnay est assis sur la plage du Touquet. Observant une mer déchaînée sous une tempête glaciale, le passage d'un char à voile lui donne l'idée d'adapter son gréement à un skateboard surdimensionné.

C'est au salon nautique de Paris en 1978 qu'Arnaud de Rosnay présente son invention. Après une série de démonstrations, notamment sur le parvis de la Défense à Paris, une cinquantaine d'adeptes vont s'affronter lors d'une première compétition en octobre de la même année sur la plage du Touquet.

La médiatisation de ce sport commence réellement en mars 1979 lorsqu'Arnaud de Rosnay tente la traversée du désert mauritanien, sous les couleurs du magazine VSD et de la chaîne télévisée Antenne 2. Environ 1 500 km seront parcourus entre Nouadhibou (Mauritanie) et Dakar (Sénégal).

Très vite, un noyau de coureurs se rassemble afin de promouvoir encore plus cette nouvelle discipline sportive. C'est ainsi que la Speed Sail Association fut créée en 1979 sous l'impulsion d'Hervé Spriet. Hervé Spriet se fait élire au comité de direction de la Fédération Française de Char à Voile et fait reconnaître le Speed Sail en 1984 sous le nom de Classe 7.

Hervé Spriet organise en octobre 1982 avec le concours de l'Office du Tourisme de Tunisie et de Reshot, un voyagiste tunisien, la première compétition internationale de Speed Sail sur le chott El Jerid (lac salé) dans le sud tunisien. 45 compétiteurs de 6 nationalités y participent. La couverture par la presse écrite et la télévision fut très importante. Le Speed Sail acquit ses lettres de noblesse à cette occasion.

La commercialisation du speed sail commença avec la société IPA. Au bout d'une année Hervé Spriet racheta le contrat de licence et commença la promotion du Speed Sail à travers la société de son beau-père « Norbert Blanc », puis quand le point mort économique fût atteint il créa en 1982 sa propre entreprise Norbert Blanc Sport.

En Avril 1988, sur le lac salé de Chott EL Djérid, en Tunisie, Guy Lemonnier établi le record du monde de vitesse en Speed Sail, ce qui contribue à populariser ce sport.

21 novembre 2001, Hervé Spriet quitte le monde du speed sail et revend son activité à Jean Baptiste Lefoulon, cofondateur de l'ex site web ridingzone.com, une toute nouvelle société fait son apparition : Norblan. bim

ACSS (Association classe Speed Sail )[modifier | modifier le code]

La ACSS a pour objectif de représenter les pratiquants de speed sail auprès des instances fédérales telles la FFCV et la FISLY.

Elle met en place une communication entre les différents speed sailers de France et organise un échange avec les speed sailers étrangers.

La Speed Sail Association fut créée en 1979,

Le speed sail est reconnu par les instances fédérales sous le nom de Classe 7.

Matériel[modifier | modifier le code]

  • d'un gréement de planche à voile (la taille de la voile est adaptable en fonction de la force du vent)
  • d'une longue planche type skate board avec de grandes roues (différentes tailles existent mais la taille standard est de 1,90 m de long).

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le principal lieu d'évolution des speed sailer est la plage mais l'on peut également rouler sur terre séchée, lac salé, parking (à condition d'en avoir l'autorisation), ...

La propulsion de l'engin s'effectue par le vent qui gonfle la voile et fait avancer le speed sail.

Un speed sail peut se déplacer à toutes les allures comme le ferait un bateau (près, travers, largue…).

Le speed sail peut atteindre une vitesse équivalente à 90 km/h si l'on utilise une planche standard.

Le speed sail traditionnel est un skateboard gréée d'une voile, d'une bôme double et d'un mât articulé.

Compétition[modifier | modifier le code]

Grand prix speed sail (Pléneuf Val André, avril 08)

La pratique du speed sail en compétition nécessite la possession d'une licence délivrée par la Fédération (FFCV).

Différents types de compétitions existent et à différents niveaux:

  • Championnat du monde : niveau international
  • Championnat d'Europe : niveau international
  • Championnat de France (le championnat de France peut être validé sur une seule étape ou sur l'ensemble des grands prix) : niveau national
  • Grands prix Nationaux (chaque année 4 ou 5 Grands prix sont mis en place) : niveau national
  • Championnat de ligue (constitué par l'ensemble des courses de ligues, environ 5 à 7 dans une saison sportive) : niveau régional
  • Courses promotionnelles (raid, enduro, classique, slalom, relais…)

Déroulement d'une compétition:

  1. Inscription
  2. Briefing (le directeur de course fait l'appel des pilotes et explique le parcours à effectuer)
  3. Départ lancé (les pilotes partent en franchissant la ligne de départ après un compte à rebours de 2 minutes)
  4. Parcours (le parcours est composé de plusieurs bouées à contourner, les pilotes effectuent le maximum de tours en 30 minutes)
  5. Arrivée (le pilote qui a effectué le plus grand nombre de tours et qui franchit la ligne le premier remporte la course)
  6. Remise des prix

Pratiques voisines[modifier | modifier le code]

  • Windskate (une planche de skateboard remplace le speed sail)
  • Snowfunboard (pratiqué sur neige ou sur glace, des patins remplacent les roues)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Terme recommandé par la Commission Générale de Terminologie et de Néologie, et publié au Journal Officiel le 26 novembre 2008.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :