Spectre audible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 16 juillet 2016 à 13:02 et modifiée en dernier par PolBr (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Le spectre audible est l'ensemble des fréquences sonores pouvant être perçues par un être humain. Conventionnellement, dans le domaine fréquentiel, il s'étend de 16 Hz à 16 kHz (16 000 Hz)[1]. Dans la pratique, le spectre réellement perçu par un individu peut en différer très sensiblement : les capacités auditives, surtout dans l'aigu, diminuent avec l'âge mais aussi en fonction des traumatismes reçus par le système auditif (exposition de longue durée à des niveaux sonores élevés en particulier)[2].

Notes et références

  1. Mario Rossi, Audio, Lausanne, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, , 1re éd. (ISBN 978-2-88074-653-7) ; (en) Pat Brown, « 3. Fundamentals of audio and acoustics », dans Glen Ballou (direction), Handbook for Sound Engineers, New York, Focal Press, , 4e éd.
  2. Phychoacoustique, l'oreille récepteur d'information par Eberhard Zwicker et Richard Feldtkeller, Masson Paris 1981