Spath d'Islande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la minéralogie
Cet article est une ébauche concernant la minéralogie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet minéraux et roches.

Un spath d'Islande.

Le spath d'Islande est une variété transparente de calcite. Selon l'hypothèse de certains chercheurs, c'est un cristal de ce type qui aurait pu servir de pierre de soleil à des Vikings[1].

La biréfringence de ce cristal, découverte en 1669 par Rasmus Bartholin[2], a été étudiée par Christiaan Huygens (1678), Étienne Louis Malus (1810) et William Nicol (1828).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Guy Ropars, Gabriel Gorre, Albert Le Floch, Jay Enoch et Vasudevan Lakshminarayanan, « A depolarizer as a possible precise sunstone for Viking navigation by polarized skylight », Proceedings of the Royal Society A : Mathematical, Physical and Engineering Sciences, The Royal Society, vol. 468, no 2139,‎ , p. 671-684 (lire en ligne).
  2. Experimenta crystalli islandici disdiaclastici quibus mira et insolita refractio detegitur, Copenhague 1669.