Spartoo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spartoo
logo de Spartoo
Création 2006
Personnages clés Boris Saragaglia
Slogan Toute la mode à vos pieds !
Siège social Drapeau de France Grenoble (France)
Direction Boris Saragaglia
Activité Vente en ligne
Produits Chaussures - Maroquinerie - Prêt-à-porter
Effectif 400
Site web www.spartoo.com
Chiffre d’affaires

2014 130 M€

2015 140 M€

Spartoo.com est un site de vente en ligne spécialisé dans la vente de chaussures, de prêt-à-porter et de maroquinerie, basé à Grenoble. En 2015, Spartoo opère un tournant vers le cross-canal en ouvrant ses premiers magasins physiques. Créée en 2006, la société est présente dans une trentaine de pays. Spartoo propose plus de 3500 marques et 300 000 modèles sur son site.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société Spartoo a été créée en 2006, à Grenoble[1]. Le nom « Spartoo » fait référence à la spartiate et à la ville de Sparte.

Spartoo se développe au fil des années en s'associant à des marques spécialisées dans l'univers de la chaussure et de la mode. Cette entreprise de vente à distance ouvre Spartoo.co.uk et Spartoo.it en 2009[2]. Elle fait ensuite l'acquisition du site Sacby.com[3] et Shoes.fr et ouvre un site dédié au luxe : Le-Temple.com.

En 2010, Spartoo ouvre son site en Espagne, en Allemagne et 13 pays de langue anglaise. La société annonce enregistrer 10 commandes à la seconde lors des soldes d'été[4]. En 2011, Spartoo arrive aux Pays-Bas[5], en Finlande, en Pologne, en Suède, au Portugal, en Grèce et au Danemark et rachète le site Rubbersole.co.uk[6].

Ce site internet a réalisé plusieurs levées de fonds afin d’accélérer son développement[7]. En effet, depuis sa création jusqu'en octobre 2012, Spartoo a levé 45 millions d'euros de capitaux d'investisseurs européens et américains[8].

L'année 2013 est marquée par l'intégration du textile[9].

En 2016, la société compte près de 400 employés à Grenoble. Le site Spartoo.com propose 3500 marques et 300 000 modèles[10].

Dates clés[modifier | modifier le code]

  • Août 2006  : création de Spartoo.com[1] et signature d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros
  • Novembre 2007  : nouvelle levée de fonds de 4,3 millions d’euros
  • 2009  : Ouverture en Grande Bretagne et Italie[2]
  • Janvier 2010  : Spartoo.com lève 12,3 millions d’euros pour croître en Europe
  • Février 2010  : Spartoo.com acquiert Sacby.com [3], site spécialisé dans la maroquinerie de 24h00.fr
  • Janvier 2010  : Spartoo.com crée le site Le-Temple.com [11], dédié au luxe
  • Juillet 2010  : Spartoo.com rachète Shoes.fr , site de vente en ligne dédié à la sneaker
  • 2010  : Ouverture en Espagne, Allemagne et présence dans 13 pays en langue anglaise
  • Octobre 2010  : sortie en kiosque du magazine TOO, magazine mode et lifestyle de Spartoo
  • 2011  : Spartoo.com rachète le site anglais Rubbersole.co.uk [6]
  • 2011  : Ouverture dans 7 nouveaux pays : Pays-Bas[5], Finlande, Pologne, Suède, Portugal, Grèce, Danemark
  • 2011  : Chiffre d’affaires de 100 M€
  • Octobre 2012  : Spartoo.com lève 25 millions d’euros[8]
  • Mars 2013  : Spartoo lance son offre dans le prêt-à-porter[9]
  • 2013  : Chiffre d’affaires de 130 M€
  • Mai 2014  : Spartoo lance sa marketplace ouvertre à l'international
  • Mars 2015  : Spartoo.com ouvre son premier magasin de chaussures à Grenoble
  • 2015: chiffre d'affaires de 140 M€
  • 2015 : Spartoo internalise sa logistique
  • 2016  : Spartoo poursuit son développement à l'international en ouvrant son site à la Turquie et à la Chine
  • 2016 : Spartoo compte 13 magasins physiques en propre (Clermont-Ferrand, Grenoble, Chambéry, Reims, Besançon, Reims, Dijon, Chalon-sur-Saône, Mâcon, Albertville, Bourg-en-Bresse)

Concept et stratégie d'entreprise[modifier | modifier le code]

L'offre et la diversification produits[modifier | modifier le code]

Le groupe s'est diversifié en proposant une offre maroquinerie (2010) et une offre de prêt-à-porter (2013) sur son site. En mai 2014, Spartoo lance sa marketplace. En 2016, Spartoo a recruté près de 450 marchands partenaires[12].

En 2014, Spartoo propose ses marques propres[13] (Moony Mood, Betty London et Fericelli) et élabore sa 1re collection en dialogue étroit avec ses clientes. Au fil des saisons, les collections s'étoffent pour offrir un large choix de produits exclusifs aux consommatrices.

L'international[modifier | modifier le code]

La présence de Spartoo à l'international (2016)

Après la France, Spartoose se développe vers l'Italie, l'Angleterre, l'Espagne, la Pologne, le Danemark…, en 2009. Spartoo est présent de la Scandinavie à l'Europe de l'Est en passant par les pays méditerranéens. Depuis 2016, Spartoo s'exporte en Turquie et en Chine[14].

Entrepôt[modifier | modifier le code]

En 2016, Spartoo a décidé d'internaliser sa logistique. Le groupe dispose de son propre entrepôt de 25 000 m² d'où partent les commandes des clients européens.[réf. nécessaire]

Distribution physique[modifier | modifier le code]

Inauguration 1er magasin Spartoo, à Grenoble

En mars 2015, Spartoo démarre la distribution physique avec l'ouverture de son premier magasin à Grenoble. Après plusieurs vagues d'ouvertures, le groupe dispose en 2016 de 13 magasins en propre (Clermont-Ferrand, Grenoble, Chambéry, Reims, Besançon, Reims, Dijon, Chalon-sur-Saône, Mâcon, Albertville, Bourg-en-Bresse)[15].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Schroders Innovation (2010)
  • Prix de l'Entreprise d'Avenir dans le cadre du Prix de l'Entrepreneur Rhône-Alpes (Ernst&Young et l'Entreprise) [16]
  • Prix Européen Circle of Excellence de Shopzilla (2012) [17]
  • Prix de l'Entrepreneur Rhône-Alpes 2012 (BFM Awards) [18]
  • Prix national du jeune entrepreneur 2013 (La Tribune) [19]
  • Prix de la meilleure progression au classement de l'attractivité des enseignes OC&C
  • Prix de l'Enseigne d'Or 2015 (Catégorie efficacité) [20]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lancement de Spartoo, Ecommerce Mag : http://www.ecommercemag.fr/E-commerce/Article/Une-pointure-du-Net-30892-1.htm
  2. a et b Spartoo. poursuit son internationalisation, Ecommerce Mag : http://www.ecommercemag.fr/Thematique/strategies-omni-canal-1009/Breves/Spartoo-com-poursuit-son-internationalisation-en-se-developpant-en-Italie--28892.htm
  3. a et b Spartoo rachète Sacby, Clubic : http://www.clubic.com/actualite-326780-commerce-spartoo-sacby-specialiste-sac-main.html
  4. Le bilan des soldes d'été chez Spartoo, Categorynet : http://www.categorynet.com/communiques-de-presse/consommation-%10-shopping/bilan-des-soldes-%3A-10-commandes-a-la-seconde-!!!-chez-spartoo.com-20100809134170/
  5. a et b Spartoo jugé par site indépendant néerlandais Kieskeurig .
  6. a et b Spartoo rachète Rubbersole, Internet Retailing : http://internetretailing.net/2011/10/spartoo-rachete-rubbersole/
  7. Levée de fond, Journal du Net : http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/levee-spartoo-0811.shtml
  8. a et b Nouvelle levée de fonds, L'Express : http://lentreprise.lexpress.fr/levee-de-fonds/spartoo-leve-25-millions-d-euros_36116.html
  9. a et b Spartoo lance sa gamme de prêt-à-porter, LSA Conso : http://www.lsa-conso.fr/diversification-spartoo-mise-sur-le-pret-a-porter,140097
  10. « Chaussures, sacs et vêtements | SOLDES Spartoo | Livraison Gratuite », sur www.spartoo.com (consulté le 19 août 2016)
  11. Spartoo s’attaque au segment luxe et créateur avec le-temple.com, FashionMag : http://fr.fashionmag.com/news/Spartoo-s-attaque-au-segment-luxe-et-createur-avec-le-temple-com,131883.html#.UxWONft2Edl
  12. « Chaussures, sacs et vêtements | SOLDES Spartoo | Livraison Gratuite », sur www.spartoo.com (consulté le 19 août 2016)
  13. « Spartoo a lancé ses propres marques » (consulté le 19 août 2016)
  14. (fr) Domitille Arrivet, « Spartoo s'implante en Chine », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  15. « Liste des magasins de chaussures Spartoo en France », sur www.spartoo.com (consulté le 19 août 2016)
  16. http://www.taonix.fr, « Le prix de l'Entrepreneur Rhône-Alpes 2010 décerné à Olivier Ginon, Pdg de GL Events », sur www.lyon-entreprises.com (consulté le 19 août 2016)
  17. internetretailing
  18. (fr) BFM BUSINESS, « BFM Awards Lyon: le palmarès » (consulté le 19 août 2016)
  19. Magazine Présences de la Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble.
  20. Valerie Demirdjian, « Enseigne d’Or 2015, Théâtre des Champs Elysées, Paris », sur Valérie Demirdjian,‎ (consulté le 19 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]