Sparte (dème)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sparte (homonymie).

Dème de Sparte
Δήμος Σπάρτης
Dhímos Spártis
Sparte (dème)
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Péloponnèse
District régional Laconie
Chef-lieu Sparte
Capitale historique Mistra
Capitales locales Sparte, Magoula, Goritsa, Xirokambi, Kastorio, Sellasie, Karyes
Démographie
Population 38 079 hab. (2001[1])
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 06′ 48″ nord, 22° 27′ 10″ est
Superficie 118 178 ha = 1 181,78 km2
Liens
Site web http://www.sparti.gov.gr/

Le dème de Sparte (grec moderne : Δήμος Σπάρτης, Dhímos Spártis) est un dème (municipalité) de la périphérie du Péloponnèse, dans le district régional de Laconie, en Grèce.

Il a été créé sous sa forme actuelle dans le cadre du programme Kallikratis (2010) par la fusion des anciens dèmes de Sparte, Thérapné, Mistra, Inous (en), Pellana (en), Faris (en), et de la communauté de Karyes, devenus des districts municipaux.

Son siège est la localité de Sparte, sa capitale historique celle de Mistra.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

District municipal de Karyes (Δημοτική Ενότητα Καρυών)[modifier | modifier le code]

Siège: Karyes

District municipal de Mistra (Δημοτική Ενότητα Μυστρά)[modifier | modifier le code]

Siège : Magoula. Comprend 9 « communautés locales » dont Mistra.


District municipal d'Inous (2625 hab)[modifier | modifier le code]

Le district municipal d'Inous (Δημοτική Ενότητα Οινούντος, dhimotikí enótita Inoúndos ou Οινούντας, Inoúndas) a pour siège la localité de Sellasie. Elle correspond à l'ancien « dème d'Inous » (Δήμος Οινούντος), créé en 1997 et aboli en 2010, baptisé du nom de l'ancienne cité d'Inous (en) (Οἰνοῦς), dont le site n'est pas identifié ou de la rivière homonyme (en). Un dème d'Inous avait déjà fonctionné de 1835 à 1912[2]. Le district comprend 8 « communautés locales » dont :

  • Sellasie (Σελλασία, Sellassía), 524 hab. : le village appelé Vrouliás (Βρουλιάς) a été renommé en 1929 du nom de la cité antique de Sellasie, dont le site n'est pas identifié avec certitude. Il a été le siège de l'ancien « dème de Sellasie » de sa création en 1835 à son abolition en 1912, puis de la « communauté de Vroulias » (1912 à 1929), renommée « communauté de Sellasie » (1929 à 1997), puis du « dème d'Inous » de 1997 à 2010[3].
  • Vresthéna (Βρέσθενα), 418 hab. : le village, siège d'un évêché jusqu'à l'indépendance, a été le siège du « dème d'Eurysthéna » de 1835 à 1840, puis du « dème d'Inous » de 1840 à 1912, puis de la « communauté de Vresthéna » de 1912 à 1997[4].

District municipal de Pellana (Δημοτική Ενότητα Πελλάνας)[modifier | modifier le code]

Siège : Kastorio. Le village de Kalyvia a été renommé du nom de la cité antique de Pellana en 1932.

District municipal de Pharis (Δημοτική Ενότητα Φάριδος)[modifier | modifier le code]

Siège : Xirokampi. Il porte le nom de la cité antique de Pharis, qui n'a pas été réutilisé.

District municipal des Spartiates (Δημοτική Ενότητα Σπαρτιατών)[modifier | modifier le code]

Siège : Sparte

District municipal de Thérapné (Δημοτική Ενότητα Θεραπνών)[modifier | modifier le code]

Siège : Goritsa (el). Il porte le nom de la cité antique de Thérapné, qui n'a pas été réutilisé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]