Sparrow (missile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sparrow (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec AIM-7 Sparrow ni RIM-7 Sea Sparrow.

La famille de missiles Sparrow ou Ankor (hébreu : דרור, soit « moineau ») est une famille de missiles balistiques destinés à servir d'engin-cible[note 1] conçus par l'entreprise israélienne Rafael Advanced Defense Systems et l'entreprise américaine Raytheon[1],[2]

Elle comprend le Black Sparrow, le Blue Sparrow et le Silver Sparrow.

Historique[modifier | modifier le code]

Basé sur le missile air-sol Popeye[1](désignation aux États-Unis : AGM-142 Have Nap), de nombreux composants sont fabriqués aux États-Unis et l’assemblage a lieu en Israël[réf. souhaitée]

Il entre en service à la fin des années 1990, avec une capacité opérationnelle initiale en 1996[3], à l'origine comme cible pour les missiles antimissile Arrow dont les tirs d’essais commence à partir du [4]. Il sert également lors de trois tests du missile franco-italien ASTER entre 2010 et 2013[5],[6].

Black Sparrow[modifier | modifier le code]

Le Black Sparrow est un missile à un étage propulsé au propergol solide d’une longueur de 4,85 m, à 53 cm de diamètre, et d'une masse de 1 275 kg stabilisé par quatre ailettes aérodynamiques situées dans son empennage[7].

Le missile est lancé depuis un avion de chasse (F-15I pouvant emporter un seul engin) et permet de simuler l'arrivée d'un missile ennemi, en l’occurrence un Scud-B, sur une zone prédéfinie. Six secondes après son largage, l'engin-cible allume son propulseur et grimpe à une altitude de 90 km. Lorsqu'elle atteint son apogée, il plonge à Mach 5 vers un point situé dans la zone de test. [réf. souhaitée]

Il permet ainsi de tester les systèmes de défense antimissiles d'un pays.

Blue Sparrow[modifier | modifier le code]

Le Blue Sparrow représente la seconde génération de cette famille. Il mesure 6,51 m de long, sa masse est environ 1 900 kg et il a deux étages, un booster et un véhicule de rentrée, d’un diamètre allant de 526 à 737 mm selon les sections. Il simule un Scud-C[2] et les engins de cette catégorie comme le missile iranien Shahab-3. Son premier tir d'essai a lieu le [8]. Il est lancé d’un F-15. L'agence américaine chargée de la défense antimissile envisage de le faire transporter par un Lockheed L-1011 TriStar modifié pouvant lancer une salve de 4 engins afin de l’utiliser pour le test des RIM-161 Standard Missile 3 des navires de l’United States Navy[9].

Silver Sparrow[modifier | modifier le code]

Le Silver Sparrow représente la troisième génération de cette famille. Sa masse est environ 3 200 kg et il mesure 8 m de long. Il simule un missile balistique longue portée pour les essais de l’Arrow 3. Il doit entrer en service en 2014. [réf. souhaitée] Un tir d’essai d’un ou deux engins-cibles TM-91C[10] le provoquant une réaction médiatique de la Russie est confondu par des médias avec un essai du Silver Sparrow[11]. L'Arrow effectue son premier tir d'essai d'interception le [12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit d'engins servant de cibles pour les exercices de tir ou essais d'armement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Black Sparrow », sur Gunter's Space Page,‎ (consulté le 11 novembre 2015).
  2. a et b [PDF] (en) « Sparrow Targets Air-Launched Ballistic Targets », Rafael Advanced Defense Systems (consulté le 4 septembre 2013)
  3. (en) « Black Sparrow », sur Deagel (consulté le 11 novembre 2015).
  4. (en) « Israel Achieves First Head-On Arrow Intercept », Arms Control Association,‎ (consulté le 10 mars 2012)
  5. Secret Défense, « Israël aide la France à tester ses armes antimissiles (actualisé) »,‎ (consulté le 9 mars 2013)
  6. Guillaume Steuer, « Antimissile : le SAMP/T a encore frappé », Air et Cosmos,‎ (consulté le 9 mars 2013)
  7. (en) « ARROW Weapon System », Ministère de la Défense d’Israël (consulté le 9 septembre 2013)
  8. (en) Arie Egozi, « Israel conducts first launch of Blue Sparrow ballistic missile target », sur www.flightglobal.com,‎ (consulté le 4 septembre 2013)
  9. (en) Arie Egozi, « The ‘Sparrows’ helping to prepare for ballistic missile attacks » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 3 septembre 2013, sur www.flightglobal.com, consulté le 4 septembre 2013
  10. Philippe Chapleau, « En pleine crise, un test israélien de missile: de quoi détendre l'atmosphère », Ouest-France,‎ (consulté le 9 septembre 2013)
  11. (en) Arie Egozi, « Israel, USA perform Sparrow target missile test », sur www.flightglobal.com,‎ (consulté le 4 septembre 2013)
  12. (en) « IMDO and MDA Successfully Complete First Arrow-3 Ballistic Missile Defense Engagement », sur U.S. Missile Defense Agency (consulté le 8 janvier 2015).