Sparnacien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sparnacien
Notation française e4a
Équivalences cf. Yprésien inférieur
Stratotype initial lignites d'Épernay
Niveau sous-étage européen
Époque / Série Éocène

Le Sparnacien est une subdivision de l'échelle des temps géologiques, équivalent au sous-étage de l'Yprésien inférieur. Son stratotype est caractérisé par les lignites d'Épernay.

Il est nommé ilerdien dans le Théthys[1],[2].

La coupe type du Sparnacien se situe à Épernay (Marne), d’où son nom (de Sparnacum, nom latin d’Épernay). Ce terme fut inventé par G. F. Dollfus (1877) pour distinguer « l'argile plastique et les lignites du Soissonnais » de la formation des sables de Bracheux (Thanétien) et de celle des sables de Cuise-la-Motte (Cuisien). Le Sparnacien se distingue du Thanétien (qui constitue l'étage sous-jacent), même le plus élevé, par la présence d'une faune comportant des mammifères.

Du fait des imperfections de sa définition, cette division stratigraphique, déterminée dans une série continentale fluvio-marine, a été très contestée car elle n'est pas fondée sur des couches marines.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. « Sparnacien »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur fracademic.com, (consulté le ).
  2. [Schaub 1981] Hans Walter Schaub, « Nummulites et assilines de la Téthys paléogène : taxinomie, phylogenèse et biostratigraphie » (3 volumes : no 104 : p. 1-236 ; no 105 : pl. 1-48 ; no 106 : pl. 49-97), Mémoires de la Société Paléontologique Suisse, éd. Abhandlungen der schweizerischen paläontologischen Gesellschaft, vol. 104-106,‎ (présentation en ligne).