Spark-Renault SRT 01E

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Spark-Renault SRT 01 E
Spark-Renault SRT 01E
La Spark Renault SRT 01 E au salon de Francfort 2013
Présentation
Constructeur Dallara
Année du modèle 2014 - 2015
Concepteurs Spark Racing Technology
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone et d'aluminium en nid d'abeille
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Koni
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Koni
Nom du moteur McLaren Electronic Systems Motor Generator Unit (sur modèle 2015)
Position du moteur Central
Boîte de vitesses Longitudinale semi-automatique séquentielle à commande hydraulique
Nombre de rapports 5 + marche arrière
Système de freinage Disques Carbone Industrie et étriers AP Racing
Poids 898 kg avec pilote (minimum requis)
Dimensions Longueur : 5 000 mm
Largeur : 1 800 mm
Hauteur: 1 250 mm
Pneumatiques Michelin
Histoire en compétition
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
454545-
Championnat constructeur -

Chronologie des modèles (2014-2015)

La Spark-Renault SRT 01E est une voiture de type monoplace de compétition créée pour participer au championnat de Formule E FIA. Seule voiture homologuée dans la catégorie Formule E, la première version du modèle est le résultat d'une collaboration de dix mois entre Spark Racing Technology, Renault, Dallara, McLaren Electronic Systems et Williams Advanced Engineering. Pour la saison 2015-2016 du championnat de Formule E, certaines équipes remplacent le moteur d'origine (McLaren) par un autre moteur.

Technologies[modifier | modifier le code]

Moteur électrique[modifier | modifier le code]

Le moteur électrique est fabriqué par McLaren Electronic Technologies. Il pèse 26 kg et développe un maximum de 270 ch avec 140 Nm de couple instantané. Le moteur a été développé à l'origine pour la supersportive McLaren P1[1].

Charge des batteries[modifier | modifier le code]

Conformément à la réglementation les voitures de formule E pourront être rechargées pendant les entraînements, les qualifications, la course ainsi qu'à certains moments pendant le week-end de course[2]. Drayson Racing et son partenaire technique Qualcomm HALO développent conjointement une technique de rechargement sans fil de la voiture[3]. Le système de rechargement sans fil (WEVC) utilise un bloc électrique disposé sous la place de stationnement de la voiture. Le système a été testé sur la Drayson B12-69EV[4].

Batteries[modifier | modifier le code]

La Spark-Renault SRT 01E utilise des batteries de propulsion développées par Williams Advanced Engineering[5]. Ces dernières contiennent une énergie de 28 kWh pour un poids de 200 kg, en comparaison c'est environ la moitié des batteries d'une Tesla Model S[6].

Pneus[modifier | modifier le code]

Les voitures sont chaussées de pneus de dix-huit pouces. Le championnat de Formule E FIA a rendu obligatoire l'utilisation de pneus mixtes (sec/pluie). Le fournisseur pneumatique officiel du plateau est Michelin. Un seul jeu de pneus est utilisé pour tout le week-end de course.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « McLaren the power behind Formula E », motorsport.com (consulté le 12 septembre 2013)
  2. (en) « Rules & Regulations », FIA Formula E (consulté le 12 septembre 2013)
  3. (en) « Technology - Wireless Charging » [archive du ], Drayson Racing (consulté le 12 septembre 2013)
  4. (en) « Announcing our new wireless agreement with Qualcomm Inc », Drayson Racing Technologies (consulté le 12 septembre 2013)
  5. « Formule E : La Spark-Renault SRT 01E dévoilée » (consulté le 23 avril 2016)
  6. (en) « race for energy », theiet.org (consulté en 16 février2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]