Spôjmaï Zariâb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  une femme de lettres image illustrant afghan
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres afghane.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Spôjmaï Zariâb
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Paris (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité

Spôjmaï Zariâb, née à Kaboul en 1949, est une écrivaine afghane, exilée à Montpellier (France) en 1991. Elle vit actuellement à Paris. Elle a étudié au lycée franco-afghan Malalaï de Kaboul.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Plaine de Caïn (traduit du persan par Didier Leroy), Éditions de l'Aube, 2001, 237 pages (première édition: Éditions Souffles, Paris, 1988), ISBN 9782876786608
  • Ces murs qui nous écoutent (édition bilingue, traduit du persan par Didier Leroy), Éditions L’Inventaire, Paris, 2000, 107 pages, ISBN 9782910490249
  • Dessine-moi un coq, Éditions de l'Aube, 2003, ISBN 9782876788367
  • (de) Wenn Katzen Menschen werden, Éditions Insel (Frankfurt), 2005, 109 pages ISBN 9783458172840
  • Les demeures sans nom, éditions de l'Aube, à paraître à la rentrée 2010

Sources[modifier | modifier le code]