Soyouz MS-09

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Soyouz MS-09
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Soyouz
Équipage Sergueï Prokopyev
Serena M. Auñón-Chancellor
Alexander Gerst
Indicatif radio Altai
Date de lancement 6 juin 2018
Site de lancement Cosmodrome de Baïkonour, Kazakhstan
Site d'atterrissage Kazakhstan
Durée 6 à 7 mois
Date de désamarrage décembre 2018 ou janvier 2019
Photo de l'équipage
Serena Auñón, Sergueï Prokopyev et Alexander Gerst.
Serena Auñón, Sergueï Prokopyev et Alexander Gerst.
Navigation

Soyouz MS-09 (en russe : Союз МС-09) est une mission spatiale lancée le 6 juin 2018 grâce à un lanceur homonyme[1]. Le vaisseau a conduit 3 astronautes jusqu'à la Station spatiale internationale (ISS) afin qu'ils participent aux expéditions 56 et 57.

Équipage[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Remarque[modifier | modifier le code]

Gerst sera le premier commandant allemand de l'ISS ainsi que le second européen et le quatrième non russe et non américain à commander l'ISS, au cours de l'Expédition 57[2].

Il était initialement prévu que Jeanette Epps soit la deuxième ingénieure de vol de la mission. Elle a été remplacée par Auñón-Chancellor en janvier 2018[3].

Incidents[modifier | modifier le code]

Le , une fuite est détectée sur le module orbital du vaisseau amarré au segment russe de la station. C'est une légère perte de pression dans l'habitacle qui à donnée l'alerte. L'origine de la fuite — un trou d'approximativement 2 mm de diamètre — est identifiée et la réparation effectuée le jour même. Une enquête doit déterminer la cause de l'incident, mais l'hypothèse de la micrométéorite a été exclue. Le vaisseau demeure apte à assurer le retour de l'équipage en sécurité[4],[5],[6].

À la suite de l'échec du lancement de Soyouz MS-10 le 11 octobre 2018, la mission est prolongée, afin de ne pas laisser l'ISS inhabitée. Le vaisseau devra cependant rentrer sur Terre au plus tard six à sept mois après son lancement[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « astronaut.ru », sur www.astronaut.ru (consulté le 1er juin 2018)
  2. Joachim Becker, « SPACEFACTS: Upcoming ISS Expeditions », sur www.spacefacts.de (consulté le 2 juin 2016)
  3. « Une astronaute noire de la Nasa mystérieusement remplacée au dernier moment », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  4. Communiqué sur le blog de l'ESA, 30 aout 2018.
  5. « Fuite d'oxygène dans l'ISS », sur www.leparisien.fr, (consulté le 4 septembre 2018).
  6. (en) Thomas Burghardt, « Soyuz/Station atmosphere leak no threat to Crew – Investigation focusing on mystery drill hole », sur nasaspaceflight.com, .
  7. Joachim Becker, « ISS: Expedition 57 », sur www.spacefacts.de (consulté le 20 octobre 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]