Souvignargues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Souvignargues
L'église paroissiale Saint-André à Souvignargues.
L'église paroissiale Saint-André à Souvignargues.
Blason de Souvignargues
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Arrondissement Nîmes
Canton Calvisson
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Sommières
Maire
Mandat
Serge Pattus
2014-2020
Code postal 30250
Code commune 30324
Démographie
Gentilé Souvignarguais
Population
municipale
843 hab. (2014 en augmentation de 13 % par rapport à 2009)
Densité 76 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 48′ 53″ nord, 4° 07′ 23″ est
Altitude Min. 42 m
Max. 173 m
Superficie 11,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gard

Voir sur la carte administrative du Gard
City locator 14.svg
Souvignargues

Géolocalisation sur la carte : Gard

Voir sur la carte topographique du Gard
City locator 14.svg
Souvignargues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Souvignargues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Souvignargues

Souvignargues est une commune française située dans le département du Gard, en région Occitanie, dans le canton de Sommières près de Nimes

Ses habitants s'appellent les Souvignarguois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Souvignargues est à un peu plus de 20 km de la préfecture Nîmes. Les communes de Fontanès, Combas, Montpezat, Saint-Côme-et-Maruéjols, Calvisson, Aujargues et Villevieille sont limitrophes à la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le centre ancien est construit sur le mode d'une véritable circulade.

Entre 1790 et 1794, la commune absorbe celle voisine de Saint-Étienne-d'Escattes et porte provisoirement le nom de Souvignargues-Escatte[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Souvignargues Blason D'azur à la tour d'argent, ouverte, ajourée et maçonnée de sable, soutenue de deux scorpions d'argent le dextre mis en bande le senestre en barre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1981 juin 1995 Georges Lacombe   Maire honoraire de 1995 à 2013
mars 2001 en cours Serge Pattus DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

La commune fait partie du canton de Sommières, qui dépend de l'arrondissement de Nîmes et de la deuxième circonscription du Gard.

Souvignargues est l'une des 75 communes membres du SCOT du sud du Gard et fait également partie des 34 communes du Pays Vidourle-Camargue.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2014, la commune comptait 843 habitants[Note 1], en augmentation de 13 % par rapport à 2009 (Gard : +4,86 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
440 547 570 673 622 652 639 610 606
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
647 642 610 622 575 536 511 512 466
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
483 488 519 470 453 431 412 346 405
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
407 406 370 460 545 589 683 696 815
2014 - - - - - - - -
843 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église romane de Saint-André
XIIe siècle, en partie ruinée, inscrite à l'inventaire des monuments historiques le 6 décembre 1949, propriété de la commune de Souvignargues. Très bel édifice, à l'écart du village. Sa restauration, amorcée au début des années 1990, n'a malheureusement pas abouti. Elle est caractérisée par un appareillage en opus monspelliensis.
  • Église romane de Saint-Étienne d'Escattes (hameau dépendant du village)
XIIe siècle, inscrite à l'inventaire des monuments historiques le 6 décembre 1949, propriété de la commune de Souvignargues. Endommagée au XVIe siècle, durant les guerres de religion, elle conserve néanmoins, ce qui est rare dans la région, son allure d'origine avec une abside en cul de four et la belle voûte en berceau de sa nef qui mesure 10 m de long sur 5,60 m de large et environ 8 à 9 mètres de hauteur sous voûte. Si l'on ajoute le chœur, on atteint un peu plus de 15mètres de longueur sur l'intégralité de l'édifice. Le clocher-pignon qui surmonte la façade ouest est postérieur (XVIIIe siècle) tout comme la cloche qu'il abrite (1829, ateliers Baudoin à Marseille). L'édifice mérite une sérieuse restauration, notamment au niveau de la toiture.
  • Bourg de Souvignargues de plan circulaire (« circulade »)
  • Ruines du château féodal, XIIIe siècle et XVe siècle
  • Château
  • Ruines des anciennes fortifications
  • Mas d'Auquier
  • Église paroissiale Saint-André
XVIe siècle, reprise au XIXe siècle sur un plan centré original ; au sein de la circulade, en remplacement de l'ancienne église romane de St André hors du village.
Grotte occupée au Paléolithique moyen (env. 200 000 ans BP)
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

}

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]