Soultan Amet-Khan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Soultan Amet-Khan
Amet-khan Sultan.jpg
Soultan Amet-Khan
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Amet-Han Sultan et АхӀмад-Хан СултанVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
École Supérieure des Pilotes de l'Aviation Militaire de Katcha (en)
Académie militaire d'aviation Youri A. Gagarine (en) ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire
Conflits
Distinctions
Prix Staline ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Médaille de la capture de Berlin (en)
Médaille pour la conquête de Königsberg (en)
Médaille pour la victoire sur l'Allemagne dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945
Médaille pour la Défense de Stalingrad
Ordre de l'Étoile rouge ()
Ordre du Drapeau rouge (, , et )
Ordre de Lénine (, et )
Héros de l'Union soviétique ( et )
Étoile d'or ( et )
Ordre d'Alexandre Nevski ()
Ordre de la Guerre patriotique de 1re classe (d) ()
Prix Staline ()
Ordre de l'Insigne d'honneur ()
Pilote d'essai honoré de l'URSS (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Soultan Amet-Khan (en russe : Султан Амет-хан ; en tatar de Crimée : Sultan Amethan), né le et mort le , est un aviateur soviétique[1]. Membre du Parti communiste de l'Union soviétique depuis 1942. Pilote de chasse et as de la Seconde Guerre mondiale, il fut distingué deux fois par le titre de Héros de l'Union soviétique[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Soultan Amet-Khan est né le à Aloupka, en Crimée (Russie). Il était un as et un pilote d'essai soviétique durant la Seconde Guerre mondiale.

De retour à la vie civile, il entame les études à l'Académie militaire d'aviation Youri Gagarine de Monino, mais abandonne en cours de la première année. En 1947, il devient pilote d'essai à l'Institut de recherche aéronautique Mikhaïl Gromov (en) situé à Joukovski. En juin 1949, avec Igor Chelest, il réussit le premier réapprovisionnement en carburant d'avion en vol sur un Tupolev Tu-2. À la fin de 1949, avec Yakov Vernikov, il effectue le premier vol sur le Mikoyan-Gurevich I-320 (en).

Son travail d'essais du modèle KS-1 Komet en 1951-1953 est récompensé par un Prix Staline à la fin de 1953.

En 1956, Soultan Amet-Khan est l'un des premiers à signer la pétition adressée au comité central du parti communiste de l'URSS demandant la réhabilitation des tatars de Crimée[3].

Il a péri le lors des essais d'un Tupolev Tu-16. Il est inhumé au cimetière de Novodevitchi à Moscou.

Postérité[modifier | modifier le code]

L'aéroport d'Uytash (en) à Makhatchkala, capitale du Daghestan, porte son nom.

En 2010, le monument à l'effigie de Soultan Amet-Khan est inauguré à Iaroslavl[2].

Son histoire est portée au cinéma dans le film Haytarma (en) (2013)[4].

Le , la Rada d'Ukraine a adopté la nomination de l'Aéroport international de Simferopol à la mémoire de Soultan Amet-Khan[5].

Le musée consacré au célèbre aviateur a ouvert ses portes à Aloupka en 1993, depuis 2001, c'est une filiale du musée des arts des tatars de Crimée[6].

Décorations[modifier | modifier le code]

Maquette du Bell P-39 Airacobra de Soultan Amet-Khan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]