Soufflaculs de Nontron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les soufflaculs de Nontron / Los soflaculs de Nontronh' *
Domaine Pratiques festives
Lieu d'inventaire Nouvelle-Aquitaine
Dordogne
Nontron
* Descriptif officiel Ministère de la Culture (France)

Les Soufflaculs de Nontron sont une fête carnavalesque célébrée début avril à Nontron, en Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Si aujourd'hui le groupe des Soufflaculs bénéficie d'une véritable importance dans les festivités, ce n'était, au début du siècle, qu'un élément parmi d'autres des fêtes de Carnaval.

La tradition des Soufflaculs de Nontron est inscrite à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le carnaval de Nontron et la pratique des Soufflaculs qui lui est liée se révèlent être très anciens, comme en atteste déjà une source de 1850. La tradition des Soufflaculs remonte au Moyen Âge[2] et se retrouve plutôt dans les fêtes du sud de la France (Languedoc, Périgord, Provence) mais aussi à Saint-Claude, dans le Jura[réf. souhaitée] ou encore en Espagne, en particulier en Catalogne. En Périgord, ce rituel est pratiqué depuis le XIVe siècle. Hormis dans cette région, la pratique des Soufflaculs n'est encore visible aujourd'hui que dans quelques communes de l'Hérault.

À Nontron, comme en beaucoup d'endroits, le carnaval s'essouffle et marque une pause dans les années 1950. Il ne sera réhabilité que vingt ans plus tard, et de manière définitive en 1979[3]. Il se détache cependant des autres carnavals de la région par sa date, non pas au moment des festivités liées au Mardi gras, mais le premier dimanche du mois d'avril[4]. Exceptionnellement en 2012, la mascarade n'a pas eu lieu, pour cause de premier tour d'élection présidentielle[5] et en 2013, faute d'organisateurs[2]. Une nouvelle équipe d'organisateurs a pris le relais et la mascarade a pu avoir lieu en 2014 et est prévue en 2016[4].

La fête des Soufflaculs de Nontron[modifier | modifier le code]

Le carnaval de Nontron se compose d'un défilé de la population costumée et de Bufador (le souffleur en occitan), autrefois appelé Petaçon, comme dans la plupart des carnavals périgordins. Au cœur du défilé, on retrouve enfin les Soufflaculs. Ils sont reconnaissables par leur tenue et leur maquillage blancs, ainsi que par leur soufflet.

Ils déambulent dans le carnaval selon huit mouvements précis : 1) s'accroupir 2) souffler au cul de celui qui précède 3) se relever 4) se retourner en faisant tourner le soufflet au niveau du visage 5) s'accroupir 6) souffler au cul de celui qui suit 7) se relever 8) reprendre la marche.

Il arrive très régulièrement que les Soufflaculs sortent du cortège et cherchent des jupes sous lesquelles souffler. Le soir, un banquet formé de la cuisine grasse du carnaval est servi, et les participants peuvent danser au rythme de l'orchestre à l'occasion du bal. Les festivités continuent le lendemain après-midi, avec un second défilé qui se termine à la mairie, où a lieu l'intronisation des élus municipaux en tant que membres de la « Confrérie de la Sardine valeureuse ». La journée se termine par l'allumage d'un bûcher destiné à Bufador et qui terminera là le carnaval.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Fiche d'inventaire « Les Soufflaculs de Nontron », sur culture.gouv.fr (consultée le 12 mars 2015).
  2. a et b Hervé Chassain, « Soufflaculs : le retour », Sud Ouest, édition Périgueux, 4 avril 2014, p. 24a.
  3. Sud Ouest, édition Périgueux, 17 avril 2009.
  4. a et b Hervé Chassain, « Un nouveau souffle », Sud Ouest, édition Dordogne, 28 mars 2016, p. 11.
  5. Jacques Hesault, « Pas de mascarade des Souflaculs », Sud Ouest, édition Périgueux, 1er mars 2012.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]