Soudage du bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le soudage du bois est une technique d'assemblage par friction de 2 pièces en bois, sans ajout de colle.

Procédé[modifier | modifier le code]

Le bois est soudé par friction : les pièces de bois sont frottées l’une sur l’autre en appliquant une pression. La température élevée obtenue par la friction (>180 °C), combinée à la pression, ramollit la lignine et l’hémicellulose présentes aux niveaux des surfaces en contact. Ce ramollissement permet l’enchevêtrement et donc le soudage de ces polymères[1].

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le soudage du bois est un procédé rapide, il se fait en quelques secondes. Il donne des joints de fortes performances mécaniques. Les joints soudés sont sensibles à l'eau liquide et aux conditions humides. Cette sensibilité provient, entre autres, de la dégradation des polymères à l'interface lors du soudage.

Applications[modifier | modifier le code]

Le soudage peut être réalisé sur des pièces planes de bois de même essence ou pas. L'utilisation du bois soudé est limitée à des applications dans des environnements intérieurs en raison de la sensibilité des joints soudés à l'eau liquide et aux conditions humides. Il peut donc servir pour fabriquer des meubles pour l’intérieur.

Laboratoires étudiant cette méthode[modifier | modifier le code]

  • EPFL, faculté de l'environnement naturel, architectural et construit (ENAC), laboratoire IBOIS, Suisse
  • Haute École Spécialisée Bernoise, Architecture, bois et génie civil, Institut des Matériaux et de la technologie du bois - Écoles techniques ES Bois à Bienne, Suisse
  • Centre de recherche sur le bois, Université Laval, Québec, QC, Canada
  • ENSTIB - LERMAB (École Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois - Laboratoire d’Études et de Recherche sur le Matériau Bois), à Épinal, France
  • EQMBO - Entreprises, Centre collégial de transfert technologique en transformation du bois et en ameublement, Victoriaville, QC, Canada

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marie Elisabeth BORREDON, Édouard BOUREAU, Xavier DÉGLISE, Carlos VACA-GARCIA, « BOIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juillet 2015. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bois/