Sotteville-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sotteville (homonymie).
Sotteville-sur-Mer
Notre-Dame.
Notre-Dame.
Blason de Sotteville-sur-Mer
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Saint-Valery-en-Caux
Intercommunalité Communauté de communes de la Côte d'Albâtre
Maire
Mandat
Benoît Moreau
2014-2020
Code postal 76740
Code commune 76683
Démographie
Population
municipale
368 hab. (2014)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 52′ 56″ nord, 0° 49′ 52″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 69 m
Superficie 8,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sotteville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sotteville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sotteville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sotteville-sur-Mer
Liens
Site web sotteville-sur-mer.com

Sotteville-sur-Mer est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie (anc. Haute-Normandie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Entre Saint-Aubin-sur-Mer et Veules-les-Roses, à proximité de l'axe Dieppe-Fécamp, le village dispose d'un accès au pied de la falaise par un escalier de 231 marches installé dans la valleuse.

Accès à la mer.

Les falaises de Sotteville sont formées de marne argileuse renfermant des bancs de silex et des blocs de grès.

Plage de Sotteville.

Le bas des falaises est recouvert de galets arrondis par le mouvement des marées.

Des bancs de sable constituent une plage recouverte à marée haute[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village s'est primitivement installé dans l'ancienne forêt qui couvrait le pays de Caux, la forêt d'Arelanum[1],[2].

Jacques Eudes fut seigneur de Catteville et de Sotteville ainsi que capitaine général de la capitainerie de Saint-Aubin[1].

Monument aux morts dans le cimetière.

En 1940, l'église eut à souffrir des combats liés à la guerre menée contre l'invasion allemande.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 décembre 2013[Note 1] Dominique Chauvel PS Conseillère générale (depuis 2004)
Députée (depuis 2012)
décembre 2013 2014 Jean-Claude Bazire    
mai 2014 en cours Benoît Moreau    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 368 habitants, en augmentation de 2,79 % par rapport à 2009 (Seine-Maritime : 0,48 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 500 1 540 1 513 1 508 1 525 1 504 1 460 1 444 1 781
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 456 1 562 1 327 1 208 932 864 788 651 685
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
602 610 528 516 461 459 424 438 383
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014 -
324 318 313 365 388 359 356 368 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du regroupement pédagogique créé en 1976, l'école locale gère une classe de 26 élèves pour l'année scolaire 2014-2015[1].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Chapelle du Val.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours dite chapelle du Val. Il s'agit d'une ancienne léproserie du XIIe siècle à laquelle on accédait par le chemin dit des Lépreux[1]. L'édifice est inscrit aux monuments historiques depuis 2006[7], Inscrit MH (2006).
Croix de chemin.
  • Croix de chemin de Notre-Dame-du-Val. Le monument est inscrit depuis 2006[8] . Il permettait de fixer une limite à ne pas franchir pour les lépreux. Inscrit MH (2006).
Sommet du calvaire.
  • Église Notre-Dame. L'édifice a été consacré en 1252, au temps de Saint-Louis. Construite en grès local, Notre-Dame n'a conservé que sa tour centrale d'origine, le reste datant principalement du XVIe siècle[1].
  • Dans le cimetière, un calvaire médiéval, sur base polygonale, est surmonté d'un pélican[1].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Roger Lefèvre, né à Sotteville, universitaire et homme politique.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Sotteville-sur-Mer

Les armes de la commune de Sotteville-sur-Mer se blasonnent ainsi :
D’or au lion coupé d’azur et de gueules, lampassé de gueules, les membres d’azur armés de gueules et les membres de gueules armés d’azur. [9]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L. Prévost, [Les ]Environs de Veules (Seine-Inférieure) : promenades au pays de Caux, Saint-Valery-en-Caux, Sotteville-sur-Mer, Manneville-ès-Plains, Saint-Aubin-sur-Mer, Blosseville-sur-Mer, Cany, Veulettes, Dieppe, éditions I.B., .
  • « Sotteville-sur-Mer », dans Le Patrimoine des communes de la Seine-Maritime, Charenton-le-Pont, Éditions Flohic, coll. « Le Patrimoine des communes de France », , 1389 p. (ISBN 2-84234-017-5)
  • Daniel Delattre, La Seine-Maritime, les 745 communes, Grandvilliers, .
  • Marguerite Cornier, Pêche à pied et pêche en mer de Sotteville-sur-Mer à Saint-Valéry-en-Caux : des mots, des métiers, des hommes, Luneray, Bertout, .
  • Chiquet, Mémoire abrégé pour les habitants de la paroisse de Sotteville-sur-Mer, intimés, contre les doyen, chanoines et chapitre de l'église royale et collégiale de Saint-Quentin, appelants de Sotteville-sur-Mer, Paris, imp. de veuve A. Knapen, [Note 3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Démissionne pour se présenter aux élections municipales de Saint-Valery-en-Caux.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.
  3. Relatif aux réparations du clocher de la paroisse de Sotteville.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Site communal.
  2. Charles Desmarquets, Mémoires chronologiques pour servir à l'histoire de Dieppe, et à celle de la navigation française, avec un recueil abrégé des privilèges de cette ville, Volume 1, Desauges, 1785, p. 3 Lire en ligne.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. Notice no PA76000077, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Notice no PA76000078, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. GASO - Banque du blason - 76683