Sorbier (Allier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sorbier (homonymie).
Sorbier
Sorbier (Allier)
Vue de Sorbier
Blason de Sorbier
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Vichy
Canton Moulins-2[1]
Intercommunalité Communauté de communes Entr'Allier Besbre et Loire
Maire
Mandat
Henri Pujos
2014-2020
Code postal 03220
Code commune 03274
Démographie
Population
municipale
309 hab. (2015 en augmentation de 5,82 % par rapport à 2010)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 21′ 58″ nord, 3° 39′ 41″ est
Altitude Min. 266 m
Max. 394 m
Superficie 17,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte administrative de l'Allier
City locator 14.svg
Sorbier

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Sorbier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sorbier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sorbier

Sorbier est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il s'agit d'une commune agricole dont la principale activité est l'élevage. Très arborée, elle sert de terrain de randonnée et compte plusieurs espèces d'arbres notables.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Six communes (sept en incluant le quadripoint avec Trézelles) sont limitrophes de Sorbier[2] :

Communes limitrophes de Sorbier
Châtelperron Saint-Léon
Chavroches Sorbier Montcombroux-les-Mines
Trézelles
(quadripoint)
Varennes-sur-Tèche Bert

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le ruisseau des Fonds, qui se jette dans le Graveron. La commune compte plusieurs étangs (tous sur des terrains privés)[3].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Sorbier est une commune très arborée qui compte de nombreux arbres et haies. Plusieurs espèces d'arbres rares y poussent : l'Oranger des Osages, le tilleul à petites feuilles argentées, le noyer d'Amérique (noyer noir) et le févier d'Amérique[3]. Parmi les arbres plus communs, on trouve des chênes et des acacias[4].

Sorbier compte dix exploitations agricoles qui se consacrent essentiellement à l'élevage du charolais pour produire de la viande[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Sorbier en mai 2014.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Pierrette Perard    
mars 2008 en cours Henri Pujos[5]   Agriculteur retraité
réélu en mars 2014

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2015, la commune comptait 309 habitants[Note 1], en augmentation de 5,82 % par rapport à 2010 (Allier (département) : -0,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
369 383 301 412 420 455 494 572 695
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
589 613 669 729 804 785 805 826 805
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
794 816 821 727 729 732 614 627 512
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
515 471 422 364 310 307 292 294 307
2015 - - - - - - - -
309 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Terreneuve se trouve sur la route qui va de Sorbier au Donjon, peu après la sortie de Sorbier ; il est adjoint au domaine agricole La Réserve[10]. Il a été bâti en 1835[11]. Ce n'est donc pas un château mais une maison construite dans un style néo-médiéval. C'est une demeure quadrangulaire qui s'élève sur deux niveaux auxquels s'ajoutent des combles percés de lucarnes. Une tour ronde a été ajoutée à son angle sud-ouest, ce qui lui donne une allure de château[10]. C'est actuellement une propriété privée[11].

La demeure Les Chartiers est une maison forte construite au XVe siècle. Elle a été restaurée en 1682. Elle est connue pour son puits. Elle est actuellement une propriété privée[11].

L'église Notre-Dame de Sorbier est une église catholique romane. Elle est notable par sa façade où alternent les pierres blanches et le grès rouge de Liernolles. Sa cloche date de 1460 et a été classée Monument historique en 1993[12].

Autour de la mairie de Sorbier et dans le square attenant à l'école se trouvent des sorbiers appartenant à de nombreuses espèces différentes qui forment une collection informelle consacrée à l'arbre qui a donné son nom au village[13].

Randonnée[modifier | modifier le code]

Deux circuits de randonnée ont été aménagés dans la commune. L'un est dit "Circuit des Mineurs" : d'une longueur de 10 km, il prend la direction de Terreneuve puis suit le chemin des Fréchets, passe près des anciennes maisons des mineurs, près du plan d'eau privé de la Digue, près du ruisseau des Fonds, puis près du Graveron, avant de passer près de nombreux beaux arbres avant d'emprunter le chemin des Caves pour revenir au bourg de Sorbier[14]. L'autre circuit de randonnée suit le sentier dit "sentier du Tacot"[15].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Sorbier

Les armes de Sorbier se blasonnent ainsi :
parti, au premier d'argent à une feuille composée de sorbier de sinople, au second de gueules à trois roses d'or.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2014-265 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Allier
  2. Géoportail (consulté le 21 novembre 2016).
  3. a, b et c Topoguide "Randonnées découvertes en Val Libre", p. 28.
  4. Topoguide "Randonnées découvertes en Val Libre", p. 29.
  5. Liste des maires de l'Allier sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de l'Allier, 8 avril 2014 (consulté le 6 juin 2014).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. a et b René Germain (dir.), Châteaux, fiefs, mottes, maisons fortes et manoirs en Bourbonnais, éditions De Borée, 2004.
  11. a, b et c Page "Château et demeure" sur le site de la mairie de Sorbier. Page consultée le 28 février 2018.
  12. Page "Eglise Notre-Dame" sur le site de la mairie de Sorbier. Page consultée le 28 février 2018.
  13. Page "Collection de sorbiers" sur le site de la mairie de Sorbier. Page consultée le 28 février 2018.
  14. Fiche du circuit de randonnée "Circuit des Mineurs", document PDF d'une page téléchargeable sur le site de la mairie de Sorbier. Page "Sentiers de randonnée" sur le site de la mairie de Sorbier. Document consulté le 28 février 2018.
  15. Page "Sentiers de randonnée" sur le site de la mairie de Sorbier. Page consultée le 28 février 2018.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anonyme, Topoguide Randonnées découvertes en Val Libre, édité par la Communauté de communes Le Donjon Val Libre, publié avant 2018, sans doute dans les années 2010), document au format PDF de 32 pages sur la page "Publications" de la communauté de communes Le Donjon Val Libre.
  • René Germain (dir.), Dominique Laurent, Maurice Piboule, Annie Regond, Michel Thévenet, Châteaux, fiefs, mottes, maisons fortes et manoirs en Bourbonnais, éditions De Borée, 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :