Sorafénib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sorafénib
Sorafénib
Identification
No CAS 284461-73-0
Code ATC L01XE05
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C21H16ClF3N4O3  [Isomères]
Masse molaire[1] 464,825 ± 0,022 g/mol
C 54,26 %, H 3,47 %, Cl 7,63 %, F 12,26 %, N 12,05 %, O 10,33 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le sorafénib est un anticancéreux (co-développé et commercialisé par Bayer et par Onyx Pharmaceuticals (en) sous le nom de Nexavar). En France, on l'utilise pour le traitement du carcinome hépatocellulaire (un cancer du foie primitif) et du cancer du rein métastatique.

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Le sorafénib inhibe une tyrosine kinase, et plus particulièrement le récepteur au VEGF (en anglais : vascular endothelial growth factor)[2]. Il inhibe également le Raf-1 (en) ainsi que le RET kinase[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Dans les cancers rénaux résistants aux autres traitement, le sorafénib prolonge la survie[4],[5].

Dans les cancers hépatiques avancés, il prolonge la survie de près de trois mois[6].

Il est testé avec un certain succès dans les cancers de la thyroïde résistant à l'iode radioactif[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]