Sophie de Réan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sophie de Réan
Personnage de fiction apparaissant dans
Les Malheurs de Sophie.

La petite Sophie qui lave sa poupée dans de l'eau trop chaude...
La petite Sophie qui lave sa poupée dans de l'eau trop chaude...

Nom original Sophie de Réan
Alias Sophie Fichini (deuxième nom)
Sexe Féminin
Cheveux Bruns
Yeux Gris
Famille M. de Réan (père)
Mme. de Réan (mère)
Fédora Fichini (belle-mère)
Paul d'Aubert (cousin)
M. d'Aubert (oncle)
Mme. d'Aubert (tante)
M. de Rugès (beau-père et père adoptif)
Mme. de Fleurville (mère adoptive)
Camille de Fleurville (sœur adoptive)
Madeleine de Fleurville (sœur adoptive)
Jean de Rugès (mari et frère adoptif)
Léon de Rugès (beau-frère et frère adoptif)
Entourage Famille de Rosbourg
Lambert (jardinier de son château)
Gabriel (cuisinier de son château)
Marthe (cuisinière de son château)
Lucie (première bonne de son château)
Mina (deuxième bonne de son château)
Miss Albion (institutrice d'école)
Élisabeth Chéneau

Créé par Comtesse de Ségur
Interprété par Madeleine Rousset
Films Les Malheurs de Sophie
Romans Les Malheurs de Sophie
Séries Les Malheurs de Sophie
Première apparition Les Malheurs de Sophie
Dernière apparition Les Deux Nigauds
Saisons 1
Épisodes 1 à 26 pour le dessin animé de 1997

Sophie de Réan, ou Sophie Fichini[1], est un personnage de la trilogie de la comtesse de Ségur, qui comprend Les Malheurs de Sophie, Les Petites Filles modèles et Les Vacances. Le livre Les Malheurs de Sophie a été publié en 1859 par les Éditions Hachette. C'est un classique de la littérature enfantine, qui a été adapté en bande dessinée en 1927, en pièce de théâtre, en série d’animation pour la télévision en 1997-98, en musique par Chantal Aubert (Les Bonheurs de Sophie) et en chanson par Chantal Goya.

Conception[modifier | modifier le code]

L’auteur, la Comtesse de Ségur (née Sophie Rostopchine) n’a pas caché que le livre Les Malheurs de Sophie était autobiographique et que les aventures de Sophie était en réalité ses aventures, celles de la petite fille russe mal-aimée qu’elle a été, entre une mère extrêmement sévère et un père absent.

Apparence physique[modifier | modifier le code]

Sophie a les yeux gris, une figure ronde et souriante, et des cheveux blonds, lisses et coupés courts.[réf. nécessaire]

Dans le dessin animé Les Malheurs de Sophie, Sophie a les yeux verts, un visage fin et des cheveux assez longs et rouges, mais elle se retrouve avec les cheveux coupés au carré après la coupe réalisée par sa belle-mère Mme Fichini en guise de punition. Par la suite, les cheveux de Sophie repoussent et deviennent plus longs qu'auparavant et deux rubans roses, semblables à ceux de Camille, décorent les cheveux.

Description dans Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur[modifier | modifier le code]

Sophie était coquette, elle aimait à être bien mise et à être trouvée jolie. Et pourtant elle n'était pas jolie ; elle avait une bonne grosse figure bien fraîche, bien gaie, avec de très beaux yeux gris, un nez en l'air et un peu gros, une bouche grande et toujours prête à rire, des cheveux blonds, pas frisés, et coupés court comme ceux d'un garçon. Elle aimait à être bien mise et elle était toujours mal habillée : une simple robe en percale blanche, décolletée et à manches courtes, hiver comme été, des bas un peu gros et des souliers de peau noire. Jamais de chapeau ni de gants. Sa maman pensait qu'il était bon de l'habituer au soleil, à la pluie, au vent, au froid.

Caractère[modifier | modifier le code]

Sophie a beaucoup de défauts : elle est voleuse, menteuse, coléreuse, gloutonne, impatiente et égoïste. Mais Mme de Fleurville, lorsque Sophie va venir habiter chez elle, va modifier tout ça et la rendre honnête, douce, patiente, raisonnable et bonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sophie a des parents, M. et Mme de Réan. Mme de Réan s'occupe de Sophie car M. de Réan est absent très souvent.

Mais Sophie, à 4 ans et demi, en fait voir de toutes les couleurs à sa mère : elle fait du thé avec divers ingrédients tels que de la craie et de l'eau du chien, met les pieds dans de la chaux, se bat avec son cousin Paul, abîme sa poupée en tentant de bien s'en occuper.

En bref, Sophie passe son temps à faire des bêtises, bien qu'elle tente d'être bonne.

Mais un jour, Sophie et sa famille, ainsi que Paul et ses parents (M. et Mme d'Aubert), partent en Amérique car un ami du père de Sophie, M. Fichini, se meurt. Ils se rendent à Paris et montent à bord de la Sibylle, commandé par M. de Rosbourg.

Mais une tempête s'abat. Le bateau fait naufrage et coule doucement. La mère de Sophie, son oncle, sa tante et le reste des passagers montent dans les chaloupes. Il n'y a plus de place pour le commandant, M. de Réan, Sophie, Paul et un matelot. Une vague engloutit les chaloupes et les passagers, dont la mère de Sophie, meurent tous. Alors Sophie et son père s'échappent de la Sibylle dans un tonneau et les autres, qui sont le capitaine de Rosbourg, le Normand (le matelot) et Paul sont contraints de trouver un autre moyen de s'échapper, le tonneau allant sombrer si l'on y ajouter ne serait-ce que Paul (on apprend par la suite dans Les Vacances qu'ils s'en sont tous les trois sortis).

Sophie et son père traversent l'Atlantique et arrivent en Amérique. M. Fichini meurt et demande en dernière volonté que M. de Réan, qui n'a plus de femme, se marie avec sa fille, Fedora Fichini.

Il se marie avec elle mais elle est méchante avec Sophie et la frappe un jour injustement. Alors M. de Réan frappe Mme Fichini à son tour. Celle-ci lui promet de battre Sophie le plus fort et le plus souvent qu'elle le pourra. M. de Réan meurt peu après sans avoir pu divorcer, et donc enlever la garde de Sophie à Mme Fichini, qui respecte, malheureusement pour Sophie, sa promesse de la battre.

Sophie et sa belle-mère reviennent à Réan et sont invitées par Mme de Fleurville et Mme de Rosbourg, qui vivent ensemble au château de Fleurville. Ces dames se rendent vite compte que Sophie est maltraitée et l'invitent le plus souvent possible pour la soustraire des mains de Mme Fichini. Finalement, celle-ci part en voyage et laisse Sophie à Fleurville. Sophie s'améliore alors et devient bonne et douce.

Et, un jour, elle apprend que Mme Fichini s'est remariée et qu'elle ne veut plus d'elle. Alors Mme de Fleurville décide de l'adopter. lors des vacances, Paul fait son apparition et M. de Rosbourg, qui était disparu, également, sans oublier Le Normand. Sophie est folle de joie de revoir son cousin. Paul raconte comment il a survécu. Il se prend d'affection pour Marguerite, la considérant comme sa sœur, puis l'aimant. Sophie grandit et se marie à Jean de Rugès, cousin de Camille et Madeleine, qu'elle affectionne.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Sophie apparaît dans la trilogie comprenant Les Malheurs de Sophie, Les Petites Filles modèles et Les Vacances. Elle apparaît également dans Les Deux Nigauds, un autre livre de la comtesse de Ségur.

Elle est, bien entendu, aussi présente dans la série animée de 1997, diffusé sur France 3, France 5 et TiJi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comtesse de Ségur, Les Vacances (lire en ligne), chap. I (« Arrivée ») :

    « Tout était en l’air au château de Fleurville ; Camille et Madeleine de Fleurville, Marguerite de Rosbourg, et Sophie Fichini, leurs amies, allaient et venaient, montaient et descendaient l’escalier, couraient dans les corridors, sautaient, riaient, criaient, se poussaient. »